• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Rythmes scolaires : appel au boycott de l'école ce premier mercredi de la rentrée

Les parents des élèves de l'école de Civray dans le Cher restent mobilisés. / © S.Dosne/France 3 Centre
Les parents des élèves de l'école de Civray dans le Cher restent mobilisés. / © S.Dosne/France 3 Centre

A Civray dans le Cher, la plupart des parents d'élèves n’ont pas mis leurs enfants à l’école ce mercredi. Ils s’opposent à la réforme des rythmes scolaires.

Par D.Cros et A.Métais

17 élèves sur 106… c’était opération classe vide, ce mercredi matin, à Civray. Seule une poignée de parents d'élèves n'a pas boycotté ce premier jour supplémentaire travaillé. La plupart s’oppose à la réforme des rythmes scolaires. Ils disent non à la semaine de quatre jours et demi.

Tri des déchets, herbier d'automne et atelier cuisine… voilà les thèmes des futures activités du vendredi après-midi. Des animations jugées insuffisantes par les parents. Pour mettre en place ces ateliers, il faudrait des bus supplémentaires et recruter un animateur. En attendant, les temps d’activités périscolaires fonctionneront surtout grâce aux bonnes volontés.

Comme une quarantaine d'écoles, Civray expérimente les rythmes scolaires sur une après-midi entière, soit 3 heures. Un assouplissement qui ne satisfait toujours pas.

Les parents des élèves de Civray sont loin d’être les seuls à avoir boycotté l’école ce mercredi. Ils ont répondu à l’appel national de « gilets jaunes ».  Un collectif de parents d’élèves créé en 2013 qui réclame la suppression de la réforme des rythmes scolaires. Ils prévoient d'ores et déjà, d'autres mouvements de contestation. 

Sur le même sujet

Arrivée des Codex Da Vinci à Chambord

Les + Lus