• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Courir en musique, est-ce bien ou pas ?

Certains coureurs courent en musique. / © D.Cros/France 3 Centre
Certains coureurs courent en musique. / © D.Cros/France 3 Centre

Tous les coureurs ont des habitudes de course qui leur sont propres : certains ne se passent pas de leur MP3, d'autres y sont totalement opposés. Alors, courir en musique ou en écoutant la radio, qu'en pensent les professionnels ?

Par D.Cros

Pour certains scientifiques, la musique est positive et permet d’améliorer ses performances. Les autres ne voient pas de contre-indication à courir en musique mais insistent sur les mises en garde et les précautions à prendre.

La musique aide à gérer la fatigue et à courir plus longtemps


La musique peut influencer notre état d’esprit. Elle peut détendre et dynamiser. Si vous pouvez faire correspondre le tempo de la musique avec l’activité, celui-ci peut améliorer votre plaisir dans cette activité.

La musique peut tromper votre esprit en vous faisant vous sentir moins fatigué au cours d’une séance d’entraînement, lors d'exercices de mouvement particulièrement répétitifs comme la course. La recherche suggère que l’écoute de musique pendant l’exercice peut réduire la perception de l’effort et de la fatigue pouvant aller jusqu’à 12%. Si vous écoutez de la musique pendant la course, cela peut vous distraire de l’effort réel de la course. Le rythme d’une chanson "recouvrira" d'une certaine façon le bruit sourd venant de votre rythme cardiaque.

 / © D.Cros/France 3 Centre
/ © D.Cros/France 3 Centre

Si vous courez en musique, il faut être prudent


Courir avec de la musique dans les oreilles atténue fortement la perception des bruits extérieurs. Or, vous devez être conscient de votre environnement en tout temps, pour être attentif au trafic automobile, aux cyclistes, aux chiens et autres dangers potentiels. Ce phénomène d’« isolation sonore » se vérifie régulièrement au sein des pelotons, quand les coureurs écoutant leur MP3 n’entendent pas les autres participants arriver derrière eux… Ne mettez donc pas le volume trop fort !

Beaucoup de coureurs n’aiment pas courir en musique. Cela perturbe la perception des différents signaux « physiologiques » envoyés par l’organisme, atténuant ainsi la qualité de l’écoute de son corps. Or dans l’apprentissage de la course à pied – et dans la gestion de l’effort – cette composante est primordiale. La musique peut aussi avoir un effet perturbant au niveau du rythme de course, entraînant le coureur sur des allures plus élevées que celles demandées.

Continuez à courir en musique si cela vous motive. Soyez juste très vigilant lorsque vous courez au bord d’une route et appliquez-vous à bien respecter les allures de travail demandées. Pour information, aux Etats-Unis, quelques marathons ont interdit le MP3 et pour les athlètes de haut niveau cela est strictement interdit.

Sur le même sujet

Arrivée des Codex Da Vinci à Chambord

Les + Lus