Cet article date de plus de 7 ans

Sénatoriales : ce qui change en 2014

Les élections sénatoriales se dérouleront ce dimanche 28 septembre. Certaines règles d'élection ont évolué depuis le dernier renouvellement de 2011. Le point sur les grandes nouveautés. 
La moitié du Sénat est renouvelée le 28 septembre 2014. 178 postes de sénateurs doivent être renouvelés pour un mandat de six ans, au suffrage universel indirect. Ces élections sénatoriales s'annoncent à haut risque puisque la chambre haute pourrait basculer à droite, ce qui constituerait une nouvelle claque, après les déroutes des municipales et des européennes du printemps.   

• Plus de proportionnelle dans les départements
L'élection proportionnelle s'applique dans plus de départements qu'avant. Cette année, 17 départements vont basculer dans la proportionnelle et 51 sénateurs seront concernés par ce nouveau mode de scrutin. Autrement dit, il y aura 28 départements à la proportionnelle, contre 11 avant. Par conséquent, les départements appliquant le scrutin majoritaire à deux tours (dans les départements où sont élus un ou deux sénateurs) vont diminuer, passant de 51 à 34.

• Les grandes agglomérations sont mieux représentées
Désormais, il y a plus de grands électeurs dans les villes de plus de 30.000 habitants. Les conseillers municipaux désignent maintenant un délégué supplémentaire par tranche de 800 habitants, contre 1 pour 1000 auparavant. Au total, cela représente 3.175 délégués supplémentaires dans le collège électoral.

• Les sénateurs peuvent élire d'autres sénateurs
Les sénateurs peuvent voter pour d'autres sénateurs. Cette disposition vise à réduire les inégalités entre les sénateurs ayant un mandat local et ceux qui disposent pas.

• Les comptes de campagne
Les candidats devront pour la première fois présenter des comptes de campagne à la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP). Les candidats ne devront pas dépasser un plafond de 10.000 euros.

• Tous les sénateurs auront la même durée de mandat
Tous les sénateurs auront désormais un mandat de 6 ans et non plus 9 ans. De plus, le renouvellement se fait par moitié et non plus par tiers.


Les explications de Patricia Chalumeau
durée de la vidéo: 01 min 07
Nous répondons à toutes vos questions


Candidats en région Centre
Cher
Rémy Pointereau UMP
François Pillet UMP

Indre
Louis Pinton UMP
Jean-François Mayet UMP

Eure-et-Loir
Joël Billard UMP
Gérard Cornu UMP
Albéric de Montgolfier UMP
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique