Cet article date de plus de 7 ans

Jacqueline Gourault vice-présidente du Sénat

La sénatrice du Loir-et-Cher, Jacqueline Gourault devient l'une des trois femmes vice-présidentes du Sénat, parmi les huit vice-présidents chargés d'assister le nouveau président Gérard Larcher (UMP).
Pour la première fois de son histoire, le Sénat a désigné mercredi trois femmes à la vice-présidence :Les huit vice-présidents chargés d'assister le nouveau président Gérard Larcher (UMP)  :

 

Isabelle Debré, 57 ans, élue des Hauts-de-Seine, représente l'UMP à la vice-présidence avec le sénateur-maire de Marseille Jean-Claude Gaudin, 74 ans. 

Jacqueline Gourault (Loir-et-Cher), 63 ans, est une proche du président du MoDem François Bayrou.
Hervé Marseille (Hauts-de-Seine), 60 ans, est le second vice-président centriste.

A gauche, le PS a choisi comme vice-présidents Claude Bérit-Débat (Dordogne), 68 ans, Jean-Pierre Caffet (Paris), 62 ans, et Françoise Cartron (Gironde), 65 ans, et le groupe CRC (Communiste, républicain et citoyen) Thierry Foucaud (Seine-Maritime), 60 ans.

Le rôle des vice-présidents du Sénat

Les vice-présidents peuvent notamment présider les séances. Le président, les vice-présidents, les questeurs et les secrétaires du Sénat forment le bureau, qui est son organe directeur. Tous les groupes politiques y sont obligatoirement représentés. Le règlement du Sénat lui reconnaît de larges compétences dans son fonctionnement interne.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique