• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Transfert des derniers détenus de la prison d'Orléans vers Saran

La maison d'arrêt de Saran (Loiret) compte 768 places, un centre de détention et une maison d'arrêt pour femmes. Soit 768 places en tout. Elle a été inaugurée en juillet 2014. / © A.Lepage
La maison d'arrêt de Saran (Loiret) compte 768 places, un centre de détention et une maison d'arrêt pour femmes. Soit 768 places en tout. Elle a été inaugurée en juillet 2014. / © A.Lepage

200 détenus de la prison d'Orléans ont été transférés dimanche vers la nouvelle maison d'arrêt de Saran, escortés par un impressionnant dispositif de sécurité ! 

Par Ch.Launay

Depuis le 12 octobre, La vieille et vétuste prison d'Orléans ne compte plus de "locataires". Une quarantaine de CRS, une vingtaine de policiers, des dizaines d'agents des forces spéciales de l'administration pénitenciaire étaient mobilisés dimanche pour accompagner le transfert des 194 derniers détenus de la prison d'Orléans. Direction Saran et la toute nouvelle maison d'arrêt inaugurée le 24 juillet 2014 par Christiane Taubira où ont déjà été transférés 200 détenus durant l'été dont une centaine en provenance de Chartres.

Cette prison gigantesque est constituée de deux maisons d'arrêt, un centre de détention et une maison d'arrêt pour femmes. Soit 768 places en tout. Sa construction a démarré en 2011 pour un coup estimé à 100 millions d'euros.

Avec un taux d'occupation de 247%, la prison d'Orléans, ouverte en 1896, était l'une des plus surpeuplées de France. Le site du Boulevard Riobé devrait être mis en vente l'année prochaine. 

> lire aussi Transfèrement : 194 détenus sous haute surveillance 






Sur le même sujet

Tours : les détenus de la maison d'arrêt ont voté pour les élections européennes

Les + Lus