Dans le centre de la France, pour se connecter à Internet, merci de patienter !

Les Internautes d'Ile-et-Bardais, dans l'Allier, doivent prendre leur mal en patience. / © F3Centre
Les Internautes d'Ile-et-Bardais, dans l'Allier, doivent prendre leur mal en patience. / © F3Centre

C'est une ambition partagée par de nombreuses collectivités... Couvrir le territoire en haut et très haut débit. Aux portes du Cher, dans l'Allier, l'objectif fixé est à l'horizon 2025. Pour cela, plusieurs technologies sont envisagées, dont la fibre optique et le wifimax, adapté aux zones rurales.

Par CD/ET

A la campagne, l'angoisse de la page blanche ne concerne pas que les écrivains ! Dans la petite commune d'Isle-et-Bardais, dans l'Allier, au cœur de la forêt de Tronçais, les utilisateurs doivent prendre son mal en patience devant leur écran d'ordinateur.

"Il faut parfois deux minutes à trois minutes pour avoir une page", confie Michel Cadier, producteur laitier, dans la commune. Un handicap certain pour les utilisateurs, lorsqu'il s'agit de surfer sur Internet. Dans le village, les 270 habitants, reliés au réseau par leur ligne téléphonique, utilisent Internet dans leur vie quotidienne, en privé, mais aussi dans le cadre professionnel.

"Tout ce qui est administratif, venant de la PAC... C'est Internet. On est obligés de se mettre à la page !", poursuit-il.


La solution ? Le wifimax

Pour améliorer la couverture de son village, le maire, Daniel Artigaud, a décidé de l'inscrire au programme auvergnat dédié au numérique. Nouvellement installés dans la commune, "certains usagers avaient 1 à 2 mégabits" par seconde et s'en sont plaints auprès du maire.

A Isle-et-Bardais, la solution est venue du wifimax : une antenne placée sur un pylône, reliée au réseau Internet grâce à la fibre optique.

20 euros par mois pour le haut débit

Avec le satellite et le renforcement de l'ADSL, le wifimax est l'une des trois solutions proposée en complément de la fibre optique. Une couverture numérique du territoire qui coûtera 30 millions d'euros au département de l'Allier, d'ici 2025.

Fin de la première phase, en 2017 : avec huit mégabits par seconde minimum pour tous les internautes, qu'ils soient des villes ou des champs !

► Dans le Cher, la solution du wifimax a elle aussi été retenue.

► VIDEO : Dans l'Allier, aux portes du Cher, les usagers galèrent avec leur connexion Internet (C. Darneuville et P. Franco)
La galère des connexions Internet en zone rurale
La galère des connexions Internet en zone rurale

 

Sur le même sujet

Les + Lus