Une élève musulmane se dit discriminée pour la longueur de sa jupe

Ikram se dit victime de harcèlement et de discrimination, de la part de membres de l’encadrement, en raison de sa tenue vestimentaire. Elle a porté plainte. Du côté de l'Académie, la version est totalement différente. Une information révélée par nos confrères de la République du Centre. 

Elle a porté plainte contre deux membres de l’équipe éducative du lycée professionnel Paul Gauguin à Orléans. Ikram, élève en terminale gestion et administration, parle de discrimination et de harcèlement moral. Une information révélée par nos confrères de la République du Centre.

Une de nos équipes la rencontrée. Ikram leur a confié qu’elle enlève son voile quand elle rentre dans on établissement. Ce qui poserait problème, c’est la longueur de sa jupe. Elle explique : "Certains professeurs me parlent de ma tenue, de ma jupe longue. Tous les jours, on me dit que ce n'est pas une tenue appropriée". Puis elle ajoute : "Ce qui me fait mal c’est l’acharnement qu’ils ont contre moi". La jeune fille dit ne plus venir que ponctuellement au lycée à cause des remarques blessantes. Elle déclare également être interdite ponctuellement de cours.

Du côté de l’inspection académique, la version est différente. Raymonde Rouzic, Inspectrice à l'Académie d'Orléans-Tours a déclaré à notre équipe : "Les problèmes ne sont pas liés à sa jupe longue mais plutôt à un problème de vie scolaire, à un manque de travail". Elle ajoute : "ce n’est pas la réalité des faits. Aucuen élève n’est exclue en fonction de la longueur de sa jupe. Je mets en doute ses affirmations".

Ikram est soutenue par le collectif "Stop aux discriminations". Une enquête est en cours.

► Reportage de Bérénice Du Fäy et Marie Chambrial 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité