• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Bourges : les équipes se préparent pour la course de caisses à savon

Une des équipes en train de préparer son bolide pour de la course de caisse à savons. / © F3 Centre-Val de Loire
Une des équipes en train de préparer son bolide pour de la course de caisse à savons. / © F3 Centre-Val de Loire

Plus qu'un mois et demi avant que Bourges ne vive sa "Descente infernale", c'est le nom de la course de caisses à savon. Particuliers, associations ou entreprises : plus de 70 équipages s'affronteront le 27 juin prochain. C'est la dernière ligne droite pour les préparatifs. 

Par Delphine Cros

Les équipes sont ultra motivées. Amateurs de sensations, fans de kart et de Formule 1, passionnés de vitesse ou bricoleurs du dimanche … tous préparent leur bolide pour la course.

Les voitures sont plus étonnantes les unes que les autres… Elles peuvent être très sophistiquées, décorées ou encore fabriquées avec des matériaux de récupération. 

Les véhicules sans moteur doivent se déplacer à la seule force des bras et de la gravité, être composés de 3 roues au minimum, posséder un train directeur, un système de freinage (efficace…), un système de direction et un ou deux sièges pour installer le pilote et éventuellement le co-pilote. Les caisses ne doivent pas non plus dépasser 2m50 de large et 3 mètres de long et une hauteur de 20cm entre le bas de la caisse et la route.

Pas moins de 70 équipes sont inscrites pour la première course de caisses à savon, prévue à Bourges, le 27 juin prochain.

La course de caisses à savon est une véritable compétition.

Derrière le jeu, il y a aussi des codes, des règles et des spécificités qu’il faut connaître et appliquer. Présentation des modèles, une homologation du parcours et un contrôle technique seront organisés.

Le rendez-vous est programmé, le samedi 27 juin, pour la première course de caisses à savon à Bourges. Le départ sera donné place du 8 mai 1945 et l’arrivée boulevard Lamarck. Les participants se lanceront sur un tracé en descente de 437 mètres de long. Un petit circuit de 250 mètres sera proposé aux collégiens.

Les partenaires de cette manifestation s’attendent à des participants motivés et des caisses plus belles et étonnantes les unes que les autres, mais aussi à un engouement du public, en espérant que la météo soit de la partie.

► Maïla Mendy et Caroline Leduc ont suivi les préparatifs de deux équipes


Sur le même sujet

Pourquoi un terminal Pôle Emploi à Artenay ?

Les + Lus