[VIDEO] Soigneur tué par des lions : l'ancien directeur du parc de la Haute-Touche condamné

Le soigneur avait été tué par des lions à la réserve naturelle de la Haute-Touche, à Obterre, dans l'Indre, en 2007. Le directeur du parc de l'époque a été condamné vendredi à 12 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Châteauroux.

Le lion à l'origine du drame.
Le lion à l'origine du drame. © MAXPPP/LA NOUVELLE REPUBLIQUE
12 mois de prison avec sursis, 15.000 euros d'amende... Le tribunal correctionnel de Châteauroux a reconnu vendredi la responsabilité de Xavier Legendre, directeur de la réserve naturelle de la Haute-Touche en 2007, pour sa responsabilité dans la mort d'un soigneur, tué par des lions.

Le 18 octobre 2007, un soigneur âgé de 40 ans, reconnu comme expérimenté, avait été retrouvé mort par sa compagne, dans un enclos. Le soigneur s'était retrouvé bloqué à l'intérieur, en présence de fauves.

"Récidive légale" reconnue

La réserve naturelle de la Haute-Touche étant la propriété du Muséum national d'histoire naturelle, l'établissement a été condamné à 50.000 euros d'amende, en tant que personne morale. 

Selon Catherine Bayard, avocat de la partie civile, la lourdeur des peines s'explique par la reconnaissance de la "récidive légale", puisque l'un des lions avait déjà tué un soigneur au zoo de Vincennes, en 2001.

Lors des débats en avril dernier, le parquet avait requis 18 mois de prison avec sursis et 50.000 euros d'amende contre Xavier Legendre, et 100.000 euros d'amende pour le Muséum, les deux prévenus n'ayant "pas su mettre en place les règles de sécurité".

► VIDEO : Le rappel des faits (19 octobre 2007)
Intervenants : XAVIER LEGENDRE (Directeur du parc de la Haute-Touche) et OLIVIER CROUTTE (Lieutenant de la gendarmerie du Blanc)
Un soigneur tué par un lion à la réserve de la Haute-Touche (Indre, 19 octobre 2007)

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice faits divers animaux sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter