• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Un an après le 13-Novembre : hommage aux victimes du Centre-Val de Loire

© PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
© PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

C'était le 13 novembre 2015 aux alentours de 21 heures. Paris devient la scène de plusieurs attentats qui feront 130 morts, dont sept originaires de notre région.

Par Elsa Cadier

Un vendredi noir

Le 13 novembre 2015, la France connaît l'un des attentats les plus meurtriers de son histoire. Aux alentours de 21 heures, une première attaque à lieu aux abords du stade de France, ou se joue un match de football entre la France et l'Allemagne, en présence du président François Hollande. Trois terroristes se font exploser. Quasiment de manière simultanée, d'autres attaques se déroulent dans plusieurs rues de l'est parisien. Trois individus mitraillent des terrasses de cafés et de restaurants. Au Bataclan, 1.500 personnes assistent au consert du groupe de rock Eagles of Death Metal. Trois terroristes ouvrent le feu sur le public. Le bilan officiel fait état de 130 victimes, dont sept originaires de notre région.

Sept victimes originaires de la région


13 novembre : victimes en Centre-Val de Loire
Sept personnes originaires de Centre-Val de Loire sont mortes à Paris lors de attentats du 13 novembre. - France 3 Centre-Val de Loire


Marion et Anna Pétard Lieffrig, 27 ans et 24 ans, étaient les deux filles d'un couple de boucher de Chailles dans le Loir-et-Cher, près de Blois. Les deux jeunes femmes ont été tuées sur la terrasse du Petit Cambodge, dans le Xe arrondissement de Paris, où elles savouraient leurs retrouvailles le temps d'un week-end.

Marion et Anna, originaires de Monthon-sur-Bièvre (Loire-et-Cher) victimes des attentats de Paris

Marion et Anna, originaires de Monthon-sur-Bièvre (Loire-et-Cher) victimes des attentats de Paris


Plusieurs centaines de personnes avaiten assité à leurs obsèques.



•Marion Jouanneau, 24 ans, originaire de Chartres en Eure-et-Loir, était au Bataclan le 13 novembre 2015. Elle est décédée à l'hôpital des suites de ses blessures.

Un an après, deux messes en sa mémoire sont célébrées à Chartres ce dimanche.
Marion Jouanneau, originaire de Chartres, victime des attentats de Paris

Marion Jouanneau, originaire de Chartres, victime des attentats de Paris


Djamila Houd, 41 ans, a perdu la vie à la terrasse de La Belle Equipe, le restaurant que tenait son mari dans le XIe arrondissement. Cette mère d'une fillette de 8 ans avait grandi à Dreux, en Eure-et-Loir.

Djamila Houd

© Twitter Djamila Houd a perdu la vie lors des attentats de Paris.


Un an après, sa sœur Tassadit Houd nous livre un témoignage poignant
Tassadit Houd, entretien
Tassadit Houd témoigne, un an après la mort de sa soeur, tué le 13 novembre 2015 à la terrasse de la Belle Equipe à Paris. - France 3 Centre-Val de Loire


Romain Didier, 32 ans, Sancerrois originaire de Sury-en-Vaux dans le Cher, a été tué à La Belle Equipe, avec sa petite amie Lamia Mondeguer. Amateur de vin, il était très fier de sa région d'origine. « Pire qu’un Corse, avec son sancerre et son crottin de Chavignol ! », raconte son ami Julien Robbe au Monde.

Romain Didier, originaire du Cher fait partie des victimes des attentats de Paris

Romain Didier, originaire du Cher fait partie des victimes des attentats de Paris


Christophe Mutez, 41 ans, dont les parents résident à Trainou (Loiret), a perdu la vie au Bataclan.

•Un Orléanais de 35 ans, dont on ne connait pas le nom, père d'un enfant de 3 ans et d'origine congolaise, figure parmi les victimes de l'une des terrasses du XIe arrondissement. Il travaillait la semaine à Paris et rentrait le week-end à La Source où il résidait avec sa compagne.

A lire aussi

Sur le même sujet

Jean-Dominique Bosq - Directeur des Opérations des Parfums Christian Dior

Les + Lus