BAC 2024 : les cinq chiffres-clés des épreuves du baccalauréat en Centre-Val de Loire

Les épreuves du bac s'engagent dès ce vendredi 14 juin. Dans la région, 26 000 candidats sont inscrits lors de cette session. France 3 vous livre cinq chiffres pour comprendre les enjeux du bac 2024.

Au milieu de l'envahissante actualité politique, la vie continue. En particulier pour les jeunes : 728 164 candidats sont inscrits pour passer, très prochainement, les épreuves de la session 2024 du bac. Et ça commence bientôt. Les épreuves anticipées de français lancent le bal ce vendredi 14 juin.

Voici cinq chiffres-clés pour bien saisir les enjeux du bac 2024 en Centre-Val de Loire.

26 030 candidats

En tout, sur les six départements que compte la région Centre-Val de Loire, 26 030 candidats tenteront de décrocher la timbale, que ce soit dans les filières générale, technologique ou professionnelle. Un total légèrement supérieur au nombre de candidats lors de la session 2023 (25 433).

La répartition entre filières, elle, est profondément modifiée. Ainsi, cette année, un peu plus de 7 000 personnes candidatent au bac techno, contre près de 5 300 l'année dernière. Mouvement inverse pour le bac pro, dont le nombre de candidats est passé, en un an, de 6 900 à 5 500.

À noter que 18 813 candidats participent aux épreuves anticipées de français ce 14 juin.

Un tiers de candidats en filière technologique dans le Cher

Le bac général est particulièrement populaire en Eure-et-Loir, où il est choisi par 53,4% des candidats. C'est à l'inverse, dans ce département que le bac technologique est le moins populaire de toute la région, à peine un quart des candidats l'ayant choisi.

Situation opposée dans le Cher, où moins de la moitié des candidats sont engagés en filière générale, le pire score de la région, mais où le bac techno a le vent en poupe (32,2%). Là, c'est le meilleur chiffre de la région.

41 ans de différence

Chaque année, le bac est l'occasion de mettre en avant des records. Notamment sur l'âge des candidats. Au niveau national, la candidate la plus jeune a... 9 ans. Soit la moitié de l'âge moyen des élèves de terminale, et de quoi étudier ses tables de multiplication en CE2. Le candidat le plus âgé a, de son côté, 76 ans.

En Centre-Val de Loire, les chiffres sont moins extrêmes. Selon l'académie, le plus jeune candidat a 15 ans, et le plus âgé cumule 56 printemps. Soit un écart, tout de même, de 41 ans.

30 jours avant la fin des épreuves

Le baccalauréat est un marathon. Malgré l'imminence des premières épreuves, les candidats devront attendre le 8 juillet pour connaître leurs résultats. Voire le 11, pour tous ceux qui passeront au rattrapage.

Le calendrier prévoit, pour le bac général et technologique, les épreuves de philosophie le 18 juin, suivies pendant trois jours des enseignements de spécialité. Avant le fameux grand oral, que les candidats passeront entre le 24 juin et le 2 juillet.

Côté bac professionnel, les candidats ont déjà bien entamé leur session, ayant déjà passé les épreuves de maths, de physique-chimie, et de première langue vivante. La deuxième langue, ce sera ce vendredi 14 juin. La semaine suivante : épreuves professionnelles écrites, français, histoire-géo, prévention-santé-environnement, économie-droit ou économie-gestion, et enfin arts appliqués et cultures artistiques le 20.

Que ce soit pour le bac général, le bac techno ou le bac pro, les rattrapages auront lieu de la publication des résultats, le 8 juillet, au 11 juillet. Des sessions de remplacement auront lieu du 10 au 17 septembre pour les candidats n'ayant pas pu se présenter aux épreuves.

90,9% de réussite en 2023

À l'issue du bac 2023, l'académie d'Orléans-Tours a affiché un taux de réussite de 90,9%. Soit exactement le même taux que la moyenne française. Le meilleur taux de réussite a été atteint dans l'académie de Rennes, avec 94,6%. Celle de Créteil repart avec le moins bon taux de l'Hexagone, à 87,4%.

Au bac 2022, cinq établissements du Centre-Val de Loire ont affiché le royal taux de 100% de réussite au bac. À savoir les lycées privés Notre-Dame de Chartres, Sainte-Ursule de Tours, La Providence à Blois, de Pontlevoy, et Sainte-Croix-Saint-Euverte à Orléans.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité