"L'extrême droite aux portes du pouvoir, ça me fait peur" : La gauche organise une manifestation à Orléans

La gauche loirétaine a lancé, mardi soir, le top départ des manifestations contre l'extrême droite, après le score de 31,37%, dimanche aux élections européennes, du Rassemblement National. 1500 manifestants ont répondu présents. En ligne de mire désormais : la victoire de l'union de la gauche aux législatives du 30 juin et 7 juillet.

Dans la foule rassemblée place de la République à Orléans, un maire socialiste prend la parole : "Le président de la République a décidé, dans un geste fou, de dissoudre l'Assemblée nationale. Il prend un risque majeur pour notre pays, où l'extrême droit est aux portes du pouvoir."

Une extrême droite à 37% (score cumulé du Rassemblement National et de Reconquête !), et c'est toute la gauche loirétaine qui répond présente à Orléans. À l'initiative : Insoumis, socialistes, écologistes et communistes, rejoints par les collectifs antifascistes et les syndicats.

durée de la vidéo : 00h01mn51s
Les militants, rassemblés mardi soir place de la République, plébiscitent l'union de la gauche pour les prochaines législatives. ©France 3 Centre - Val de Loire

Adieu la Nupes, bonjour le Front Populaire

Parmi les manifestants, beaucoup de jeunes : "le problème, c'est que Bardella a énormément de popularité auprès des jeunes", souffle Solène, étudiante. "Beaucoup l'aiment pour son image, et pas forcément pour son programme. J'en connais énormément qui votent pour lui sans connaître ses idées malveillantes. C'est extrêmement dangereux".

"L'extrême droite aux portes du pouvoir, ça me fait peur, parce que mes droits, en tant que femme, sont menacés", explique Kelly, la vingtaine. "Des amis dans la communauté LGBT se font de plus en plus agresser par des militants d'extrême droite, et ça impunément". 

En ligne de mire désormais : les élections législatives le 30 juin et le 7 juillet. À gauche, les chefs de file se sont entendus pour des candidatures uniques dans chaque circonscription. Adieu la Nupes, bonjour le Front Populaire.

Malgré les divergences affichées ces derniers mois à l'Assemblée nationale, cette union reste, selon les militants, la meilleure arme pour contrer le RN. 

Moi j'ai toujours été pour l'union. J'espère qu'il va y avoir un électrochoc. Il faut qu'on change les choses, et j'espère que les gens vont aller voter, et que les ouvriers qui ont voté Bardella ouvriront les yeux. Je leur dis : ne soyez pas dupes !

Lionel, retraité militant CGT

En Région Centre-Val de Loire, d'autres manifestations contre l'extrême droite sont prévues ce week-end et dès ce mercredi soir à Tours, à 18h30, à l'initiative du Front Populaire, et à 20h, cette fois organisée par le collectif Tours antifasciste.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité