Bronchiolite : l'épidémie arrive dans la région

L'épidémie de bronchiolite atteint la région Centre-Val de Loire / © InVs
L'épidémie de bronchiolite atteint la région Centre-Val de Loire / © InVs

La bronchiolite, infection saisonnière qui touche les nourissons de moins de deux ans, progresse en région Centre-Val de Loire. D'après le bulletin de Santé Publique France, l'épidémie s'est généralisée sur l'ensemble du territoire

Par Elsa Cadier

L'épidémie de bronchiolite touche quasiment toute la France

Depuis quelques jours, les consultations pour bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans sont en hausse. D'après le bulletin de Santé Publique France, l'épidémie de bronchiolite s'est généralisée sur l'ensemble du territoire métropolitain à l'exception des régions Bourgogne-Franche-Comté, Nouvelle Aquitaine et Corse. L'épidémie atteint désormais les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie et Pays-de-la-Loire. Elle est à surveiller de très près chez les nourrissons surtout en période de pollution atmosphérique.

Qu'est-ce que la bronchiolite ?

La bronchiolite aiguë est une infection virale épidémique saisonnière, survenant chez des enfants de moins de deux ans. Elle correspond à une inflammation aiguë des bronchioles, les plus petits conduits respiratoires des poumons ce qui se caractérise par une obstruction bronchiolaire prédominante accompagnée de sibilants et/ou d'un wheezing (c'est à dire un sifflement caractéristique, très souvent audible à distance mais parfois perçu seulement à l'auscultation).
La bronchiolite est très contagieuse et se transmet de nourrisson à nourrisson et d'adulte à nourrisson.

Epidémiologie

La bronchiolite du nourrisson est un important problème de santé publique. En France, on estime que 460 000 nourrissons par an (30 % de la population des nourrissons) sont touchés par cette infection.

Six conseils pour diminuer les risques de bronchiolite


•En se lavant les mains pendant 30 secondes, avec de l’eau et du savon avant et après un change et avant tétée, câlins, biberon, repas, etc. ou en utilisant une solution hydroalcoolique s’il n’est pas possible de se laver les mains.

•En évitant, quand cela est possible, d’emmener son enfant dans les endroits publics confi nés (transports en commun, centres commerciaux, etc.) où il risquerait d’être en contact avec des personnes enrhumées.

•En ne partageant pas les biberons, sucettes ou couverts non lavés.

•En lavant régulièrement jouets et “doudous”.

•En ouvrant les fenêtres de la pièce où il dort au moins 10 minutes par jour pour aérer.

•En ne fumant pas à côté des bébés et des enfants



Sur le même sujet

Les + Lus