Mouvements de grève et manifestations mercredi en région Centre-Val de Loire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elsa Cadier .

Ce mercredi, sept organisations syndicales ont appelé à une grève nationale pour protester contre la loi Travail de Myriam El Khomri. Journée difficile surtout dans le secteur des transports en commun également en grève pour protester contre le projet de décret sur la règlementation du travail

Un mercredi noir

Cette journée du mercredi 9 mars s'annonce particulièrement difficile dans toute la France mais plus spécialement en Ile-de-France. Salariés, enseignants, étudiants et lycéens, tous sont appelés par les syndicats à manifester massivement contre le projet de loi El Khomri. De nombreux secteurs devraient être touchés et plus particulièrement celui des transports en commun. La SNCF conseille à ceux qui le peuvent de reporter leurs déplacements. 



La SNCF

Les quatre organisations syndicales représentatives (SNCF-CGT, UNSA ferroviaire, SUD Rail et CFDT) ont déposé un préavis national de grève. De fortes perturbations sont à prévoir.



En Ile-de-France : 

• TRANSILIEN : 1 train sur 3 en moyenne.

• RER A : 2 trains sur 3.

• RER B Nord : 1 train sur 4.

• RER B Sud : 1 train sur 2.



Les Grandes lignes :

• 1 TGV sur 3 sur les axes Nord, Atlantique et Sud Est, 1 sur 2 sur l'axe Est, 1 sur 3 province à province.



Pour la région Centre-Val de Loire

• Concernant les intercités de jour, un train sur 4 circulera sur la ligne Paris-Orléans-Bourges. Aucune circulation pour les intercités de nuit.

• RER C, D, E : 1 train sur 3.

• Trafic TER : 1 train sur 3.



Plus d'informations :

www.sncf.com, www.transilien.com et www.infolignes.com



Les rassemblements dans la région

• Tours (Indre-et-Loire) : 10h30, place Anatole France.

• Orléans (Loiret) : 10h30, parvis de la cathédrale.

• Montargis (Loiret) : 10h30, place du Patis.

• Bourges (Cher) : 17h00, rond point de la Résistance.

• Châteauroux (Indre) : 10h00, place de la République.





 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité