• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Blocages du 17 novembre : la carte des villes concernées par l'opération “Gilets jaunes” en Centre-Val de Loire

© DR
© DR

Retrouvez dans notre carte les points de blocage prévus en Centre-Val de Loire, samedi 17 novembre 2018, dans le cadre de la journée de mobilisation contre la hausse des prix du carburant.

Par Fabienne Marcel

Le jour de blocage du "mouvement des gilets jaune" approche. La flambée des prix des carburants ces derniers mois a donné naissance à cet important mouvement de contestation relayé sur les réseaux sociaux. Une fronde qui se veut spontanée et apolitique.
 


Faut-il y participer ou non ? Chacun a une opinion. Sur les réseaux sociaux, la bataille fait rage entre les pro et les antis. De son côté, le ministre de l'Intérieur hausse le ton. "Je demande qu'il n'y ait, le 17 novembre, aucun blocage total", a affirmé, mardi 13 novembre, Christophe Castaner sur BFMTV, à propos du mouvement des "gilets jaunes". Il a par ailleurs qualifié ce mouvement d'"irrationnel". 

Partout où il y aura un blocage, et donc un risque pour les interventions de sécurité et aussi la libre circulation, nous interviendrons

a-t-il affirmé, demandant également aux organisateurs de déclarer leurs manifestations en préfecture.

Pas sûr que les déclarations du ministre de l'Intérieur ne freinent les ardeurs des manifestants très remontés contre la hausse des carburants mais pas seulement. Le mouvement est devenu un ras-le-bol général avec un sentiment de déclassement.

Plusieurs partis politiques ont décidé de surfer sur cette colère, alors que les syndicats n'ont pas souhaité soutenir le mouvement des gilets jaunes. Notamment la CFDT, elle "ne soutient pas les blocages récupérés par l'extrême droite", a déclaré Laurent Berger au micro de nos confrères de France Info.  

Où seront les blocages en Centre-val de Loire ? 


LIRE “Je bloquerai kedal le 17 novembre” : un Tourangeau répond à un ami sur Facebook, il récolte 84 000 partages
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Saran : le centre pénitentiaire ouvert à nouveau

Les + Lus