Chauffage : les bons gestes pour se protéger du monoxyde de carbone et éviter les intoxications

Publié le
Écrit par Camille Verkest .

Les températures baissent, les chauffages se rallument et la vigilance est de mise face au monoxyde de carbone. Adoptez les bons gestes.

L'hiver revient, et malgré le coût de l'énergie, il est tentant de rallumer le chauffage. C'est donc aussi le bon moment pour se remémorer les risques du monoxyde de carbone et les moyens de s'en protéger.

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz très dangereux. Il ne se voit pas et ne se sent pas. Quand l'être humain le respire, il prend la place de l'oxygène et peut provoquer des maux de têtes, des envies de vomir et une forte fatigue. Dans les cas les plus graves, il y a aussi des risques d'évanouissement ou de mort. D’après Santé publique France, la grande majorité des intoxications au monoxyde de carbone a lieu au sein des habitats (86 %). 

Ce gaz provient des appareils de chauffage, de cuisson, de groupes électrogènes, de moteurs de voitures, motos et d'appareils de bricolage. 

Quels gestes adopter pour éviter les intoxications ?

Pour vous protéger, la priorité est de bien faire vérifier tous vos appareils de chauffage tous les ans par un professionnel avant l'hiver. Les chaudières, conduits, chauffe-eau, poêles, cheminées doivent être contrôlés. Une attestation d'entretien doit vous être remise afin de prouver que l'appareil est bien entretenu.

En outre, d'autres bons gestes peuvent vous protéger :

  • Utilisez bien vos appareils. N'utilisez pas votre plaque de cuisson pour vous chauffer ou ne rentrez pas votre barbecue à l'intérieur.
  • Aérez 10 minutes par jour minimum votre logement, même en hiver.
  • Si vous êtes touché par un des symptômes de l'intoxication au monoxyde de carbone (maux de tête, nausée, forte fatigue), arrêtez vos appareils de chauffage et de cuisson, aérez votre logement, sortez de chez vous et appelez les secours.

Vous pouvez appeler les urgences en contactant le 15 (SAMU), le 18 (pompiers) ou le 114 pour les personnes malentendantes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité