Un bar ambulant sillonne le Cher pour recréer du lien social

La France comptait 600 000 bistrots en 1960, en 2016 il n'en restait plus que 34 000. Face à ce constat, un ancien éducateur spécialisé a imaginé un troquet ambulant. Avec son bar-truck "C'est L'occaz", Sébastien Cherrier se déplace dans le Cher, de village en village pour créer des liens sociaux. 

Sébastien habite Couy, dans les environs de Sancergues. Ancien travailleur social, il s’est reconverti cette année dans sa passion, la brocante. Il a également mis sur pied un projet novateur. "J’avais d’abord l’idée d’ouvrir un café-brocante. Mais c’était trop compliqué. Pourtant, l’idée d’un bar me travaillait… Et je me suis dit : Pourquoi ne pas aller aux gens ? Car, dans beaucoup de villages, il n’y a plus de bar, les commerces ferment." L'idée du bar truck est née. 
Depuis un an, Sébastien Cherrier, sillonne donc la campagne du Haut Berry à bord de sa camionnette transformée en bistrot ambulant. Au-delà de l'aspect commercial, le bar-truck "C'est L'occaz" est devenu un lieu de rencontre pour les habitants du Cher. 
"Je déballe ma petite terrasse pour que les gens s'installent. J'ai un petit parasol pour abriter et mettre mes lumières. J'ai une petite gazinière dans ma camionnette pour faire le thé, le café et le vin chaud. Un frigo pour les bières aussi. Ca serait bien un petit système de chauffage aussi pour la terrasse, mais je démarre et tout mon mobilier, c'est que de la récup. Si une entreprise veut me sponsoriser, pas de souci, je suis preneur ! Les personnes me disent parfois qu'elles ont froid aux pieds, mais elles restent quand même. C'est vraiment sympa.


Les commerces ambulants, l'avenir des petits villages ? 

 La mort des petits commerces dans les villages de France est un vrai sujet de société et une précoccupation pour les habitants et les élus des campagnes. En septembre, le groupe d’économie sociale et solidaire SOS a lancé l’initiative « 1000 cafés » à destination de 32.000 villages de moins de 3500 habitants, afin de créer ou reprendre 1000 cafés en milieu rural. "Notre opération répond à un véritable enjeu de société, notamment après la crise des “gilets jaunes”, fait valoir Jean-Marc Borello, le président du groupe SOS. Aujourd’hui, pour que la fracture territoriale se réduise, il faut que quelque chose de concret se passe dans les villages. Si on apporte un lieu de retissage du lien social à ces 31 % de Français qui habitent dans une commune de moins de 3500 habitants, on n’aura pas perdu notre temps."
En attendant que cette initiative puisse déboucher sur des projets concrets, le bar ambulant de Sébastien Cherrier peut être une solution pour les campagnes. Le maire d'Etréchy, une petite commune du Cher, en est persuadé. Pour Pierre Sarreau, "le concept du bar truck est une piste à explorer pour l'avenir.


 
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité