Bourges : Iliana Rupert, joueuse du Tango Basket, "draftée" en WNBA aux Etats-Unis

Iliana Rupert, 19 ans, a été repêchée par les Aces de Las Vegas, finalistes du championnat américain de basket féminin en 2020, dans la nuit de ce jeudi 15 au vendredi 16 avril. La joueuse du Tango Bourges Basket a été choisie au terme du premier tour de la draft.

Iliana Rupert lors de la finale de la coupe de France Bourges-Charleville le 11 mai 2019.
Iliana Rupert lors de la finale de la coupe de France Bourges-Charleville le 11 mai 2019. © Joël Philippon/MaxPPP

L'Amérique : elle veut l'avoir, et elle l'aura. Iliana Rupert, joueuse du Tango Bourges Basket, vient d'être "draftée" par la franchise américaine des Las Vegas Aces, dans la nuit du 15 au 16 avril, pour rejoindre la WNBA -la NBA féminine. Un exploit pour une joueuse de seulement 19 ans.

Un exploit, mais pas une surprise, à en croire l'entraîneur du Tango Bourges Basket, Olivier Lafargue :

On n'est pas surpris. On savait qu'Iliana était dans les meilleures joueuses de sa génération, au niveau mondial. Mais c'est quand même une satisfaction pour elle, pour tout le travail qu'elle a accompli.

Olivier Lafargue, entraîneur du Tango Bourges Basket

Car Iliana Rupert commence à se faire une place de choix sur la scène du basket français. En seulement trois jours, la joueuse s'est vue élue meilleure joueuse de la saison d'Euroligue (pour la deuxième année consécutive) le 13 avril, avant d'être sélectionnée pour préparer l'Euro avec l'équipe de France le 15, pour finalement être draftée en WNBA moins de 24 plus tard.

Bourges, Euro, JO, USA

Lors de ce "draft" 2021 -sorte de bourse aux joueurs entre les différentes équipes américaines- la Française s'est vue retenue dès le premier tour, en 12e position par l'équipe des Aces de Las Vegas, finaliste malheureuse du championnat 2020. Et qui de mieux, au terme de cette loterie, que la capitale des casinos pour sélectionner Iliana Rupert.

Jouer aux Etats-Unis "a toujours été un rêve", a ainsi confié cette nuit la berruyère à la journaliste d'ESPN par écrans interposés, juste après l'annonce de sa sélection. "Je suis très heureuse de représenter mon pays, et je suis très impatiente de commencer enfin cette aventure", a-t-elle ajouté.

Interrogée au sujet de son père, le basketteur Thierry Rupert, décédé en 2013 d'un problème cardiaque, la jeune joueuse s'est dite "heureuse de continuer à honorer son nom aux Etats-Unis". 

Désormais, Iliana Rupert va devoir jongler entre les Etats-Unis, l'équipe de France et Bourges. Heureusement pour le club berrichon, les saisons européennes et américaines sont décalées, et la Française va pouvoir jouer sur les deux continents sans conflit d'emplois du temps. 

Iliana Rupert va pouvoir s'envoler pour les Etats-Unis après l'Euro en juin et les Jeux olympiques (du 23 juillet au 8 août) de Tokyo, qu'elle devrait jouer avec l'équipe de France.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tango bourges basket basket-ball sport