Bourges : une quarantaine de cas positifs au coronavirus dans un des plus grands Ehpad de France

Les résidences de Bellevue, situées à Bourges (Cher), font face à de nombreux cas positifs à la Covid-19. Une quarantaine de résidents sont atteints du virus sur deux Ehpad différents. Toutefois, la situation va en s'améliorant.

Illustration. Les résidences de Bellevue, à Bourges, ont été déclarées comme un cluster la semaine dernière.
Illustration. Les résidences de Bellevue, à Bourges, ont été déclarées comme un cluster la semaine dernière. © Guillaume Bonnefont/MaxPPP
"Nos résidents sont surveillés comme le lait sur le feu", accorde Véronique Gilbert, la directrice des Résidences de Bellevue. La structure, la 3e plus grande de France en taille, regroupe 6 Ehpad, dont deux sont touchés de plein fouet par le coronavirus.

Suite à un dépistage massif effectué le 9 septembre dernier, 20 cas positifs ont été recensés à la Roseraie, une des résidences de Bellevue qui regroupe 619 personnes en tout. Onze sont en convalescence : "C'est rassurant de voir qu'ils ne montrent plus de signes. Ils ont juste besoin de récupérer désormais", ajoute Véronique Gilbert.

La directrice de l'Ehpad doit également surveiller la résidence des Tilleuls. A l'instar de la Roseraire, le logement a été déclaré comme un cluster, la semaine dernière. Dans cette deuxième résidence, 19 personnes ont été déclarées positives après un dépistage massif réalisé vendredi dernier. Huit sont en convalescence, 5 présentent des symptômes et il est trop tôt pour évaluer le nombre d'asymptomatiques.
   

Les visites suspendues

Ces deux dernières semaines, 5 résidents sont décédés dans ces résidences. En plus de ces décès, Véronique Gilbert doit faire face à une main-d'œuvre également en proie à la maladie. Aux Tilleuls, 24,5 % du personnel est positif à la Covid-19. Tous ont été écartés à temps de l'Ehpad.

Mais, la situation semble s'améliorer aux résidences de Bellevue. En tout, 26 personnes de la Roseraie ont vaincu la maladie cette dernière semaine. "Comparé à la première vague de l'épidémie, nous sommes mieux armés. Nous avons des EPI (équipements de protection individuelle, ndlr), suffisamment de masques et de gants. Nous connaissons le protocole sanitaire et nous pouvons faire des tests. Ce qui n'était pas le cas lors des premiers mois", précise la directrice de l'établissement.

Les visites ont également été suspendues. Les équipes transversales aux différentes résidences sont régulièrement dépistées et des psychologues sont sur le terrain chaque jour de la semaine.

La situation dans le Cher

A l'échelle du département, le virus est toujours bien présent. Mais, le Cher ne fait pas partie des "zones de circulation active" (ZCA). Cela veut dire que le taux d'incidence est inférieur à 50 cas pour 100 000 habitants. Ce n'est pas le cas du Loiret, un département voisin, ou de l'Indre-et-Loire, toujours en région Centre-Val-de-Loire.
 
Dans la région, 981 personnes sont décédées du coronavirus selon les derniers chiffres de l'Agence régionale de santé (ARS). Dans le département du Cher, 80 décès sont recensés dans les Ehpad.
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société personnes âgées