REPLAY. Le Printemps de Bourges : un festival dénicheur de jeunes talents

replay

Chaque année, le Printemps de Bourges ouvre la saison des festivals. Au-delà d'accueillir de grands noms de la scène musicale, l'événement est aussi l'occasion pour de jeunes artistes de se faire découvrir du public et des professionnels. France 3 vous propose de découvrir un magazine et un concert inédit.

C'est un rituel pour le public, mais aussi pour les professionnels de la musique… Pendant les vacances de Pâques, on vient de partout pour assister aux concerts du Printemps de Bourges. Certains se ruent sur les scènes du W ou du Palais d'Auron pour applaudir et danser avec les artistes de renommés nationales ou internationales. D'autres profitent de salles plus petites pour des concerts plus intimistes. Et au 22, un tout petit peu à l'écart de la foule, les initiés et les professionnels viennent écouter les Inouïs, des découvertes sélectionnées dans le cadre d'une opération qui dure tout au long de l'année.

Les jeunes pousses du Printemps de Bourges

Chaque début d'année, dans les régions françaises et des pays francophones, de jeunes artistes sélectionnés sur dossiers, ont la chance de jouer devant un jury de professionnels. Bourges (revoir l'audition régionale 2022), Tourcoing, Bordeaux, Rennes, Le Havre… mais aussi la Belgique, la Suisse et le Québec… partout, les talents de demain sont repérés et sélectionnés lors d'auditions avec un seul but : se produire au Printemps de Bourges.

Ces Inouïs sont ensuite accompagnés pendant toute la durée du festival. Au-delà des concerts qu'ils vont donner devant un parterre composé principalement de pros, ils vont aussi bénéficier d'un encadrement pour découvrir de manière plus approfondie le monde de la musique, le management, le business... le rôle d'un éditeur, d'un producteur, d'un tourneur…

Ils ont été Inouïs…

Si on vous dit Eddy de Pretto, Christine and the Queens, Terrenoire ou encore Aloïse Sauvage... Ces noms vous parlent forcément. Et bien vous ignoriez peut-être que ces artistes ont été découverts grâce aux Inouïs du Printemps de Bourges.

C'est difficile de sortir de la grande mêlée des gens qui font de la musique, qui tentent d'exister. Ce sont des espaces qui permettent de faire un gros bond.

Eddy de Pretto

Dans l'émission "Les petits bourgeons du Printemps", Eddy de Pretto nous rappelle ce lien intime qui l'unie au festival, lui qui a obtenu le prix du jury en 2017 avant de devenir la star qu'il est aujourd'hui.

Le magazine nous emmène côté scène et côté coulisses pour comprendre le rôle du festival dénicheur de talents, avec le plus important dispositif national de repérage et sélection de jeunes artistes, piloté par l’association Réseau Printemps.

Parmi les artistes interviewés, on retrouve notamment Adrien Soleiman (Inouïs 2016 – Ile de France), P.R2B (Inouïs 2020 – Ile de France), Théo Herrerias et Raphaël Herrerias, membres de Terrenoire (Inouïs 2018 – Saint-Etienne), Flèche Love (Inouïs 2018 - Suisse), Nikola (Inouïs 2021 – Besançon), Jean-Noël Scherrer, membre de Last Train (Inouïs 2015 – Grand Est), Malik Djoudi (Inouïs 2018 – Nouvelle Aquitaine) ou encore Thylacine (Inouïs 2014 – Pays de la Loire)

 

"Qu'est-ce qu'on attend", une création originale autour de chansons engagées

A l'occasion du Printemps de Bourges 2022, la direction du festival a proposé à de jeunes artistes issus du parcours des Inouïs de créer un spectacle unique, inédit et de reprendre des chansons engagées.

Chansons sur l'engagement pour les autres, sur l'engagement pour soi… Chacun des artistes a pu reprendre un titre qui lui était cher. Venus des quatre coins de la France (et même au-delà), ils se sont retrouvés autour du saxophoniste Adrien Soleiman qui assure la direction musicale.

L'engagement il est pluriel. Parfois on pense à la colère, à la révolte. Mais ça peut être s'engager avec soi-même, à être une meilleure personne chaque jour, ça peut être s'engager dans la gratitude. Je trouvais important d'incarner ce pan de l'engagement.

Flèche Love

Les artistes sur scène : le saxophoniste Adrien Soleiman (Ile de France), Terrenoire (Saint-Etienne), Flèche Love (Suisse), Tracy de Sá, Nikola (Besançon), MIMAA, YN (Lille).

Voir l'intégralité du concert ci-dessous :

Pour la création 2022 intitulée "Qu'est-ce qu'on attend", voici la liste des chansons qu'ils interprètent… une production unique, jouée une seule fois… C'était à la Maison de la Culture de Bourges, le vendredi 22 avril 2022. Pour France 3, les caméras de Morgane Productions étaient là pour immortaliser ce moment magique.

  1. Adrien Soleiman : Utile de Julien Clerc
  2. Terrenoire : Le chant des partisans
  3. MIMA : Humain à l'eau de Stromae
  4. Tracy de Sà : L'oppression de Léo Ferré
  5. Tracy de Sà : L'hexagone de Renaud
  6. Flèche Love : Foule Sentimentale d'Alain Souchon
  7. MIMAA : Ma France à moi de Diam's
  8. Nikola : Les barbares de Bernard Lavilliers
  9. YN : La chanson du mort vivant de Casey feat Zone Libre
  10. YN : Petites boites de Graeme Allwright
  11. Flèche Love : Douce France de Charles Trenet
  12. Nikola : Liberté, poème de Paul Eluard

 

► "Les petits bourgeons du Printemps" (magazine de 52 minutes), suivi du spectacle "Qu'est-ce qu'on attend" (60 minutes), c'est à découvrir sur l'antenne régionale de France 3 Centre-Val de Loire le jeudi 11 août à 00h20. Et également en diffusion nationale sur Culturebox (canal 14) le mercredi 17 août à 23h35. Egalement disponible en replay sur la plate-forme France.tv

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité