Guerre en Ukraine : Bourges officialise son "jumelage solidaire" avec Korosten

Publié le
Écrit par Thomas Hermans avec AFP

La ville a annoncé ce lundi 7 mars avoir décidé d'un jumelage avec la ville de Korosten, au nord-ouest de l'Ukraine. L'occasion de répondre à l'urgence et de préparer le futur, annonce la municipalité.

Un pont symbolique de 2 000 km. La ville de Bourges officialisera mercredi son "jumelage solidaire" avec la ville ukrainienne de Korosten, "depuis plusieurs jours au coeur du conflit, sous le tir des bombes", a annoncé ce lundi 7 mars la commune. 

Le chef-lieu du Cher "entend se mobiliser au côté de Korosten pour faire connaitre au plus grand nombre sa situation et répondre à ses besoins du mieux possible", précise-t-elle. Un partenariat qui doit répondre à l'urgence du présent, mais aussi fleurir dans le futur :

Il s'agira de pouvoir bâtir des ponts aujourd'hui dans l'urgence humanitaire qui est nécessaire en temps de guerre comme demain pour la reconstruction en temps de paix.

Ville de Bourges

Un tiers des habitants de Korosten est parti

Aussitôt conclu, aussitôt annoncé, ce jumelage s'est concrétisé "après plusieurs échanges téléphoniques dimanche 6 mars et lundi 7 mars [entre] le maire de Bourges Yann Galut et le maire de Korosten Wolodymyr Moskalenko", indique le texte. Les deux élus doivent se rappeler mercredi afin d'établir les besoins immédiats de la cité ukrainienne.

Korosten, située dans l'oblast de Jytomyr, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Kiev, accueillait environ 65 000 habitants avant le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, soit l'équivalent de Bourges. Selon la mairie berruyère, "plus du tiers de la population a déjà quitté la ville". "Ceux qui restent se mobilisent chaque heure pour défendre leur ville, répondre aux besoins de premières nécessités", ajoute-t-elle. 

Dans la région, Châlette-sur-Loing est déjà jumelée avec Dniproviskyi, un district de Kiev. La commune du Loiret accueille l'une des plus importantes communautés ukrainiennes de France.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité