• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Péroké : le duo venu de Tours participe aux Inouïs du Printemps de Bourges

Péroké, un groupe qui nous vient de Tours / © Mathieu Fays
Péroké, un groupe qui nous vient de Tours / © Mathieu Fays

Le duo Péroké ne se prend pas au sérieux. Ils font partie de la sélection des Inouïs 2018 dans la catégorie Eléctro. Avant la sortie de leur premier EP, nous les avons rencontrés au Printemps de Bourges, quelques heures avant leur concert.

Par Eloïse Bruzat

Péroké, de jeunes talents déjà vieux

Les Orléanais d'Angle Mort et Clignotant avaient ouvert le bal des Inouïs mercredi... Les Tourangeaux de Péroké le referment aujourd'hui sur la scène du 22. Entre ces deux groupes, un gros point commun : représenter fièrement le Centre-Val de Loire lors de ce prestigieux tremplin. Et incarner deux genres musicaux très éloignés : le rap et la transe.



Transe électro-tropicale

Affublés de costumes colorés, l'un bariolé de bananes et l'autre de pastèques, les deux Tourangeaux donnent le ton. "On ne fait pas de la variété. On ne va pas être Eddy de Pretto demain. En fait, ce circuit-là, je ne pense pas que ce soit le nôtre. Donc on est là un peu par hasard et on prend ce qu'on nous donne. Sans attente particulière. On prend le cachet surtout pour payer toutes les bières que j'ai bues depuis mardi".

Ce passage sur la scène du 22 s'annonce donc sans pression. Mais décalé ! Il faut dire que la transe électro du duo ne laisse personne de marbre. Mélange clavier/machine, le son de Péroké va aussi piocher dans l'Afrobeat, mélange de chants traditionnels, de jazz, de funk...
 

"L'Ourasi" de l'électro

Associés depuis deux ans, Fred Guillon (machines) et Sylvain Rousselle (claviers) ont déjà, chacun de leur côté, une longue expérience du monde de la musique. Ils s'auto-baptisent "l'Ourasi de l'électro" en référence au cheval de course du même nom, trotteur talentueux et réputé pour sa nonchalance, mort en 2013. Quoiqu'il arrive après leur prestation du jour, ils traceront leur route. "Si ça marche, tant mieux ! Sinon, on continuera. On a pris le temps de faire un nouvel EP, le but, c'est de le diffuser et de sortir de notre chambre pour faire écouter ce qu'on fait.

Prochain EP disponible le 21 septembre

"Voodoo you think you are" sortira le 21 septembre prochain. D'ici là, Péroké a un planning bien chargé avec plusieurs dates dans la région, notamment le 7 juillet prochain à Terres du Son, en Indre-et-Loire. L'occasion de jouer à domicile, juste à côté de leur ville de cœur, Tours, là où les deux comparses vivent toujours. 




A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus