Présidentielle : Michel Barnier ne créera pas la surprise, la gaffe de la préfecture du Cher sur Twitter

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lacroix
Un tweet du compte Twitter officiel de la préfecture du Cher n'a pas manqué de faire réagir les internautes ce mardi matin.
Un tweet du compte Twitter officiel de la préfecture du Cher n'a pas manqué de faire réagir les internautes ce mardi matin. © Pexel

Ce mardi matin, un tweet de la préfecture du Cher n'est pas passé inaperçu. Le compte Twitter officiel a réagi à un article de RTL sur Michel Barnier dans sa course pour la primaire LR puis l'élection présidentielle.

A 8h56, ce mardi matin, la Préfecture du Cher a publié sur son compte officiel un message reprenant une information de RTL : « Michel Barnier pourrait-il créer la surprise ? » en donnant ce commentaire : « SPOILER : NON ». Une prise de position qui n'a pas manqué de faire réagir les internautes. 

Manifestement c'est une erreur qui a finalement été effacée une demi-heure plus tard.

"Un tweet qui n’engage pas les services de l’état dans le Cher"

Difficile même pour les plus aguerris, de jongler entre compte privé et compte officiel. Même s’il n’est pas sûr que nous ayons plus d’explications que celle officielle et laconique du service de communication de la Préfecture, on peut facilement imaginer que le responsable de ce message ne relayait pas une position officielle ! Pour preuve il a été retiré peu après. Mais sur Internet, tout va très vite, et les esprits moqueurs ou plus, vont faire des gorges-chaudes de cette erreur, qui convenons-en, ne tombe pas vraiment au meilleur moment. L’explication officielle, elle se résume  en quelques mots : « C’est un post qui a été publié de façon malencontreuse sur le compte twitter de la Préfecture et qui n’engage pas les services de l’état dans le Cher ». Ça va mieux en le disant.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.