Réindustrialisation : deux nouveaux sites "clés en main" en Centre-Val de Loire

L'AgroParc du Controis-en-Sologne et le Parc du Moutet à Bourges rejoignent les huit sites "clés en main" déjà annoncés pour faciliter l'implantation d'entreprises dans le cadre d'un vaste projet de "ré-industrialisation".

Après deux vagues d'annonces en janvier et juillet 2020, 49 nouveaux sites "clés en main" ont été annoncés par le gouvernement en septembre 2021 pour attirer les investisseurs et favoriser la relance industrielle, ce qui porte à dix le nombre de ces terrains en Centre-Val de Loire.

Une réponse aux lourdeurs administratives

Un site industriel "clés en main" est un "site immédiatement disponible" et "pour lequel les procédures relatives à l’urbanisme, à l’archéologie préventive et à l’environnement ont été anticipées" afin d'accélérer l'installation d’une nouvelle activité industrielle "dans des délais maîtrisés".

Le dispositif est censé contourner les lourdeurs administratives, l'un des chantiers entamés suite au rapport du député d'Eure-et-Loir Guillaume Kasbarian (LREM) pour relancer l'implantation industrielle en France. La "maîtrise des délais d’implantation industrielle" est en effet  "une composante clé du choix des investisseurs", a estimé la ministre déléguée chargée de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher.

"En permettant de démarrer plus rapidement la construction d’un site industriel, tout en garantissant un haut niveau de protection de l’environnement à travers l’anticipation des études en la matière, ces sites constituent un argument fort pour convaincre les investisseurs et accélérer la concrétisation des projets industriels en période de relance au cœur de nos territoires", ajoute Jacqueline Gourault, la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les
Collectivités territoriales.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie industrie