Cet article date de plus de 5 ans

Châteauneuf-sur-Cher : le courant passe mal

La mise en route de la centrale micro électrique de Châteauneuf-sur-Cher va devoir attendre. L'Etat réclame de nouveaux travaux. Des imprévus que cette petite commune du Cher n'est pas en capacité d'assumer.  
© F3
Comment faire fonctionner une commune de 1 500 habitants avec des dotations budgétaires de l'état qui diminuent sans cesse ? La ville de Châteauneuf-sur-Cher pensait pouvoir y arriver en créant une base nautique et en autofinançant cette dernière par une centrale micro électrique. Mais c'était sans penser aux réglementations environnementales et à la digue de Boissereau à 2 km en amont.  

En début d'année, le maire de Châteauneuf-sur-Cher, William Pelletier (DVD), a été convoqué au tribunal pour non-respect des étiages en vue de lui faire réaliser des travaux titanesques sur cette digue, un frein pour le développement de l'hydroélectricité.  

Dans le Cher, on trouve cinq des vingt-deux ouvrages de la région Centre-Val de Loire. 

►vidéo : reportage à Châteauneuf-sur-Cher par S.Dosne
durée de la vidéo: 01 min 36
Châteauneuf-sur-Cher : le courant passe mal


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société politique