• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Dans le Cher, un conseiller municipal britannique veut devenir Irlandais pour rester Européen

© France 3
© France 3

Malgré les hésitations de Londres, le Brexit a des conséquences bien concrètes. Dans le Cher, Donogh O'Brien, conseiller municipal d'un village de 215 habitants, veut changer de nationalité afin de rester citoyen européen.

Par BM

La situation de Donogh O'Brien pourrait ressembler à celle de nombreux expatriés si le Brexit, voté par le Royaume-Uni il y a deux ans, se confirme. Anglais par sa mère, Irlandais par son père et Berrichon d'adoption, ce conseiller municipal du village de Saint-Outrille, dans le Cher, pourrait se retrouver du jour au lendemain exclus de la citoyenneté européenne. C'est pour parer à cette crainte, alors qu'un consensus se fait attendre Outre-Manche et laisse craindre la possibilité d'un Brexit sans accord, que Donogh a entamé les démarches pour acquérir... la nationalité irlandaise.

Berrichon, Britannique, Européen

Lors du vote du Brexit en 2016, Donogh et son épouse Tessa n'ont pas pu participer faute de résider au Royaume-Uni. Ils résident alors à Saint-Outrille, où ils ont achetés une maison en 1989, qu'ils ont entièrement rénovée. "La première fois que j'ai voté, j'avais 18 ans, c'était le référendum en Angleterre pour rejoindre l'Europe et j'ai bien sûr voté oui", se souvient-il."Je me sens depuis toujours Européen."
Conseiller municipal, Donogh O'Brien veut devenir Irlandais pour rester Européen

"On avait prévu depuis très longtemps de demander la nationalité française", poursuit Tessa. Mais le dossier à monter, très lourd, les avait découragé jusque là. "Maintenant, il va vraiment falloir le faire !". Tout comme Donogh, ses frères et soeurs ont également choisi l'Irlande, et l'Europe, plutôt que de rester citoyens du seul Royaume-Uni.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales à Tours : deux candidats se disputent LREM

Les + Lus