Cher : disparition de Gérard Capazza, le créateur de la galerie Capazza dédiée à l’art contemporain à Nançay

Gérard Capazza a consacré sa vie à l’art. Il y a 45 ans, il a créé une galerie d’art contemporain à Nançay, dans le Cher, et exposé de très nombreux artistes. Il est décédé dans la nuit du 7 avril.
Gérard Capazza, créateur de la galerie Capazza, en 2017
Gérard Capazza, créateur de la galerie Capazza, en 2017 © France Télévisions
Il y a 45 ans, Gérard Capazza s’installe avec son épouse Sophie à Nançay et crée une galerie d’art contemporain : la galerie Capazza. À l’époque, ouvrir un tel lieu en pleine Sologne, c’est un pari un peu fou… Il choisit de retaper les dépendances du château avec beaucoup de courage et de ténacité car la tâche est ardue : les lieux sont en ruine. Au fil du temps, la galerie va accueillir des dizaines d'artistes, sélectionnéss par Gérard Capazza, grand amateur et fin connaisseur d'art. Il choisit ceux et celles qu'il expose : quand un artiste entre dans sa galerie, c'est une histoire qui commence, empreinte de confiance, d'amitié, de respect et surtout de fidélité. 

"Le désir, la nécessité intérieure, vous dictent d'aller vers une destination méconnue. Ce sont eux qui vous emportent vers l'inatteignable. Au mieux, tendre vers ce qu'il m'est impossible de nommer;" Gérard Capazza

Au fil des ans, la galerie va accueillir les plus grands noms du monde de l'art et se positionner comme un rendez-vous incontournable pour les amateurs et amoureux de peinture, de sculpture, d'orfèvrerie, de photographie et de céramique. L’espace est connu et reconnu comme une galerie d’art de grande réputation aussi bien en Centre-Val de Loire que sur tout le territoire mais aussi bien au-delà de nos frontières.
Goudji, Marc Petit, Philippe Charpentier, Jacky Coville, Jean et Jacqueline Lerat, Fanny Ferré, Philibert-Charrin, Georges Jeanclos, Jean-Gilles Badaire, Françoise Carrasco, Claude Champy, Fabienne Claesen, James Coignard, Bernard Dejonghe, Franta, Jani, Jean-Louis Kolb, Jérémie Lenoir, Wenqi Liu, Mechtilt, Jacques Renoir, François Righi, Auguste Rodin, Coco Texedre... la liste est longue des artistes exposés dans la galerie.
 

Pour l'artiste peintre Philippe Charpentier, Gérard Capazza laisse une œuvre qui dépasse l’anecdote et l’instant qui eu "le courage de partager sa passion contre vents, marées et modes et qui ne s’est pas trompé." :

Tu étais mon ami et tu le resteras. Tu es parti debout, tu es donc devenu immortel... Je ne te dis pas adieu puisque tu es là.

En 2015, à l’occasion des 40 ans de la création de la galerie, Gérard Capazza avait écrit un texte. En voici quelques extraits :

"Ma toile blanche, vertueuse tension : l’expérience est une lanterne accrochée dans le dos, elle n’éclaire que le chemin parcouru. Citer Confucius dès la première ligne annonce sans détour non pas une confession mais l’acceptation d’un voyage guidé par les étoiles. J’ai toujours associé les artistes aux étoiles. Elles nous conduisent vers des mondes rêvés et inaccessibles, et pourtant leurs lumières nous atteignent. Le grand départ pour l’inconnu s’est effectué le 5 mars 1975, depuis un petit port ignoré de tous. J’étais alors navigateur solitaire.

Un an plus tard, je croisais Sophie, qui depuis 39 ans a bien voulu partager la barre. Si j’avais cru à la conscience, j’aurais certainement dû avoir peur. Que personne ne s’y méprenne, l’aventure n’est pas une affaire de courage. Le désir, la nécessité intérieure, vous dictent d’aller vers une destination méconnue. Ce sont eux qui vous emportent vers l’inatteignable. Au mieux, tendre vers ce qu’il m’est impossible de nommer. Chemin faisant la vie se jalonne, les êtres durant le voyage vous accompagnent et s’ils espèrent avec vous un horizon plus pur, plus lumineux, alors la fidélité devient motrice. La beauté des rencontres réside en cela que rien n’est obligatoire. Embarque qui veut, après y avoir été invité (...). La traversée dure depuis 40 ans et les soutes débordent de souvenirs. Les rencontres marquantes s’accumulent au fil du temps, et à chaque fois le même sentiment : comment cela fût-il possible ? (...)

Bien sûr il n’y a pas de longues traversées sans tempêtes, ni calmes plats. Inutile de s’étendre, tout un chacun ressentira les évidences. Au fil du voyage les malles se sont remplies. Cette chasse aux trésors s’est accomplie les yeux grands ouverts, le cœur aussi. A tous les amis artistes, j’exprime, la gorge serrée, ma profonde reconnaissance. Quel bonheur de pouvoir s’interroger, converger, après avoir partagé ses perceptions, après avoir mesuré la qualité de nos doutes. A tous les amis amateurs, collectionneurs à qui j’ai pu transmettre ce que j’avais reçu, perçu, je dis également merci." 


Depuis quelques années, c'est sa fille Laura et son mari Denis Durand qui ont repris le flambeau. L'aventure va continuer, toujours dans le même esprit : les expositions reprendront... dès que la crise sanitaire sera passée avec notamment une exposition consacrée à Auguste Rodin et Georges Jeanclos intitulée : "Modeler le vivant".

Gérard Capazza était originaire de Vierzon (Cher). Il est décédé dans la nuit du 7 avril à l’âge de 73 ans. Sa famille nous a précisé que son décès est sans lien avec l'actualité. Les obsèques de Gérard Capazza ont lieu le vendredi 10 avril.


  

La galerie Capazza, 1 rue des Faubourgs. 18 330 Nançay 
Tél : 02 48 51 80 22
Ouverte les samedis, dimanches et jours feriés (hors période de confinement) de 10h à 12h30 et de 14h30 à 19h et sur rendez-vous toute l'année.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
décès culture art