Cher : on roulera bientôt à nouveau à 90 km/h sur les grands axes du département

© France Télévisions
© France Télévisions

Rouler à nouveau à 90 km/h, ce sera à nouveau possible sur certaines routes du Cher, ainsi en a décidé le Département. Il lui en coûtera entre 100 et 110 000 euros.

Par Isabelle Racine

On se souvient qu’en juin 2018, la mesure avait fait grand bruit : la vitesse était passée de 90 km/h à 80 km/h sur les routes à double-sens sans séparateur central. Ils étaient nombreux, automobilistes et politiques, à demander un assouplissement de la limitation de vitesse à 80 km/h. Depuis décembre 2019 et la promulgation de la Loi d’Orientation sur les Mobilités, il est désormais possible pour les présidents des départements de revenir à la vitesse de 90 km/h sous certaines conditions et après avis de la Commission départementale de la sécurité routière, sur la base d’une étude d’accidentalité portant sur chacune des sections de route concernées par la dérogation.

Le Conseil Départemental du Cher a ainsi souhaité le retour à 90 km/h sur les grands axes. L'objectif est de faciliter le déplacement des habitants.

Depuis l’instauration unilatérale du 80km/h, le monde rural s’est senti blessé, lésé, et une nouvelle fois mis à mal par des décisions qui sont apparues décalées des réalités quotidiennes des déplacements. Le Conseil Départemental du Cher ne pouvait se résoudre à une telle atteinte aux libertés fondamentales de circulation. Michel Autissier, Président du Conseil départemental du Cher

On roulera dans le Cher à 90km/h sur certaines sections de routes départementales, des itinéraires routiers qui sont les plus circulés du département du Cher. Cela représente 427 km soit un peu moins de 10 % du réseau routier départemental. Le département compte 4 604 km de routes départementales.
Le conseil départemental a constaté que : "Par ailleurs, à 80km/h, des études font état d’une somnolence plus fréquente, d’un manque de concentration et des opérations de doublement plus risquées. Les véhicules poids lourds qui fréquentent le réseau routier départemental et qui ne respectent pas les 80km/h, représentent désormais un danger réel pour les véhicules légers, soumis régulièrement à la pression des poids lourds et victimes de dépassements dangereux". 

Revenir au 90km/h sur certaines portions de route va coûter de l'argent au département : entre 100 000 € et 110 000 € pour l’achat de panneaux "90 km/h", des supports et accessoires, soit entre 600 et 700 panneaux.

La Commission Départementale de Sécurité Routière a émis un avis favorable aux propositions émises par la Conseil Départemental sur tous les tronçons de routes concernées. La pose des panneaux sera réalisée en régie par les agents de la collectivité.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus