CLIMAT. Malgré les pluies de septembre, la sècheresse persiste et les alertes aussi

Les pluies "localement importantes" qui ont pu être observées dans le Cher n'améliorent pas les ressources en eau du département. Un arrêté préfectoral a été adopté vendredi 29 septembre et met en place plusieurs situations d'alertes.

Le préfet du Cher appelle à la "responsabilité" et à la "sobriété" dans les consommations d'eau. Ajoutant, "face à cette situation, tous les gestes comptent". Vendredi 29 septembre, les autorités ont décidé de placer plusieurs secteurs du département en situation d'alerte, alerte renforcée, ou situation de crise.

Des pluies, mais trop épisodiques

Le mois de septembre a pourtant apporté son lot de pluies "localement importantes". "Leur caractère épisodique" et le retour de "fortes chaleurs" ces derniers jours n'ont pas permis aux cours d'eau de reprendre des forces.

Le bassin de la Grande Sauldre est ainsi placé en alerte. La petite Sauldre reste en alerte renforcée, et plusieurs bassins sont désormais en crise. Ceux du Fouzon, de l'Auron, de l'Airin et des Rampennes sont concernés.

Pour le seuil d'alerte, il est notamment interdit d'arroser jardins, pelouses, potagers, massifs fleuris, terrains de sport, arbres et arbustes entre 10h et 18h. Pour l'état de crise, plus question de laver son véhicule, sauf obligation "réglementaire".

"Ce ne sont pas des surprécautions" affirment les services de la préfecture "il faut prendre le sujet de l'eau de manière très sérieuse". 

Vers un début du mois d'octobre anormalement chaud

Dans une publication sur le réseau social X (anciennement Twitter), l'association Météo Centre indique que les premiers jours du mois d'octobre risquent d'être anormalement chauds.

En causer, "l'influence d'un nouveau blocage anticyclonique s'étirant des Açores à l'Europe Centrale", le temps sera chaud, sec et ensoleillé dimanche 1e et lundi 2 octobre.

Gare à ceux qui parleraient d'été indien, "c'est caractéristique du climat américain et canadien et non Français" explique l'association. 

Préférez, l'été de la Saint-Martin : "survenant courant novembre après les premières gelées de la saison observées courant octobre, début novembre" poursuit Météo Centre.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité