Cyclisme : le Berrichon Julian Alaphilippe laisse tomber les Jeux olympiques

Le champion du monde sur route 2020 a indiqué sur les réseaux sociaux, ce vendredi 14 mai, ne pas candidater aux sélections en vue des Jeux olympiques de Tokyo, programmés fin juillet. Il met en avant "une décision personnelle et mûrement réfléchie".

Julian Alaphilippe sur la ligne d'arrivée de la deuxième étape du Tour de France à Nice
Julian Alaphilippe sur la ligne d'arrivée de la deuxième étape du Tour de France à Nice © Stephane Mahe / Maxppp

Coup de tonnerre dans le cyclisme français. Julian Alaphilippe, champion du monde sur route 2020, vient de déclarer ce vendredi 14 mai "ne pas être candidat à une sélection pour les prochains JO de Tokyo", prévus du 23 juillet au 8 août prochains.

Le nâtif de Saint-Amand-Montrond dans le Cher, vainqueur le mois dernier de la Flèche wallone pour la troisième fois de sa carrière, explique sur les réseaux sociaux "avoir longuement réfléchi, en accord avec le sélectionneur de l’équipe de France [Thomas Voeckler] et [son] équipe Deceuninck Quick step" :

Des objectifs de fin de saison ont été définis et dans ce sens des choix doivent être faits.

Julian Alaphilippe

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Julian Alaphilippe (@alafpolak)

"Je serais très fier de porter le maillot de l’équipe de France pour les prochains championnats du monde", assure-t-il en conclusion de son message, avant de souhaiter "le meilleur pour l’équipe qui sera alignée". 

Les prochains championnats du monde se tiendront le 26 septembre à Louvain, en Belgique. Une échéance plus lointaine qui pourrait permettre à Julian Alaphilippe de se consacrer à sa famille : sa compagne Marion Rousse, consultante pour France Télévisions, est récemment entrée dans son dernier mois de grossesse.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sur route cyclisme sport