Cet article date de plus de 6 ans

Les enfants de vendangeurs doivent s'adapter à l'itinérance

Chaque année, de nombreux saisonniers déménagent pour de courtes périodes, avec leur famille. Exemple à Sury-en-Vaux dans le Cher où plusieurs enfants fréquentent l'école du village le temps des vendanges, avant de repartir vers une nouvelle destination.
Quelques semaines de classe dans le Cher avant de partir pour découvrir un nouvel environnement et une nouvelle école. Voilà ce qui attend les enfants des saisonniers venus pour les vendanges à Sury-en-Vaux (18).

Une existence qui demande aux enfants de grandes capacités d'adaptation. Les écoles doivent également prendre en compte ces modes de vie pour proposer un suivi particulier. 300 élèves itinérants sont comptabilisés dans le département.


Le reportage de Mélior Mouamma et Mekhak Movsissian :

Reportage enfants de vendangeurs

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendanges éducation société agriculture économie viticulture