Candidats aux législatives 2024 : découvrez vos candidats dans le Cher

Trois fauteuils sont remis en jeu, occupés jusqu'à présent par la majorité présidentielle et le parti communiste. Le Rassemblement national réussira-t-il une percée dans ce département rural les 30 juin et 7 juillet pour les élections législatives anticipés ?

Alors que les prétendants au siège de député ont déposé leur candidature, il est encore bien difficile dans le Cher comme partout en Centre-Val de Loire d'avoir une vision précise du paysage politique pour ces élections législatives.Tour d'horizon des candidats.

1e circonscription

La circonscription englobe une grande partie de Bourges, Sancerre ou encore Aubigny-sur-Nère.

François Cormier-Bouligeon, le député sortant Renaissance, le dit sans ambages : "Je suis le seul à pouvoir faire barrage au RN sur la 1e circonscription. Les soutiens affluent de partout pour créer un front républicain contre les extrêmes". Le front républicain contre le RN et contre un autre front, populaire cette fois. Les blocs sont posés.

À droite, Les Républicains, en crise, n'ont pas présenté de candidat.

À gauche, le Nouveau Front populaire a choisi Hugo Lefelle (PS), adjoint au maire de Bourges, comme candidat. 

Le Rassemblement national a dévoilé tous ses candidats pour le département ce vendredi soir. Ugo Iannuzzi arrive du Val de Marne pour porter les couleurs du parti dans cette 1e circonscription du Cher. 

Sylvie Cerveau représentera Lutte Ouvrière. 

Enfin, Décidons Nous-Mêmes, une formation politique qui prône un "changement de cadre et de régime" et un recours aux référendums d'initiative citoyenne (RIC) présente Sandrine Bellon.  

2e circonscription 

Nicolas Sansu, le député sortant communiste, a reçu l'aval du Nouveau Front populaire. Il repart donc en campagne avec, à ses côtés comme suppléante, la présidente de la communauté d’agglomération Bourges Plus, la socialiste Irène Félix. 

La majorité présidentielle sera représentée par un binôme candidat/suppléant qui a la saveur de 2022 mais avec une subtilité : le suppléant de 2022, Gabriel Behaghel devient candidat et la candidate Nadia Essayan devient suppléante. 

À droite, les Républicains n'ont pas présenté, là-aussi, de candidat. Un constat qui a poussé Philippe Bulteau, le maire DVD de Vignoux-sur-Barangeon à se présenter.

Et côté RN, fin du suspens : c'est l'élu municipal de Méreau Bastian Duenas qui part en campagne. Extrême droite toujours, le parti d'Eric Zemmour, Reconquête, est représenté par Ludovic Jaulin.  

A l'extrême opposé de l'échiquier politique, c'est Régis Robin qui portera les couleurs de Lutte ouvrière. 

3e circonscription 

Dans la dernière circonscription, les alliances s'organisent. Sans trop attendre, dès le mardi 11 juin, Loïc Kervran, le député sortant Horizons a annoncé sa candidature sur sa page Facebook. Le message a été partagé par un autre élu de la circonscription, le maire Les Républicains de Saint-Amand-Montrond, Emmanuel Riotte. Et ce jeudi 13 juin, l'union est officialisée : l'édile LR sera le suppléant du sortant. Depuis, Emmanuel Riotte a annoncé se mettre en "sommeil" des Républicains.  

Les Républicains ont également insveti leur "propre" candidate, en la personne de Bénédicte de Choulot. 

Côté RN, c'est aussi en suivant les réseaux sociaux que l'on apprend le nom du candidat. Pierre Gentillet a annoncé sur X, ce jeudi 13 juin, qu'il porterait les couleurs du Rassemblement national. Reconquête est également présent avec Eric Lougnon. Tout comme, Debout la France, le parti de Nicolas Dupont-Aignan, représenté par Christa Chartier

À gauche, le Nouveau Front populaire a investi l'insoumise Emma Moreira.

Enfin, Eric Bellet est candidat pour Lutte ouvrière. 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité