Cet article date de plus de 4 ans

Saint-Palais (18) : les nuisances olfactives au H2S persistent

Les odeurs d'hydrogène sulfuré, dit d'oeuf pourri, incommodent les habitants de Saint-Palais. La société Véolia qui exploite le centre d'enfouissement des déchets pointé du doigt pour les mauvaises odeurs a réalisé des travaux évalués à 200.000 euros.
La décharge de Saint-Palais suscite l'inquiétude des habitants (Archives)
La décharge de Saint-Palais suscite l'inquiétude des habitants (Archives) © E. Bruzat
A Saint-Palais (18), petite commune située à une vingtaine de kilomètres au nord de Bourges, la population ne supporte plus les mauvaises odeurs dues aux rejets d'hydrogène sulfuré, le H2S, en provenance du site d'enfouissement d'ordures ménagères, situé à proximité.

Odeurs d'oeuf pourri

Ce gaz, incolore, se caractérise par des odeurs d'oeuf pourri. Selon le site du gouvernement consacré à la santé au travail, le H2S "se dégage des matières organiques en décomposition ou lors de l’utilisation du souffre et des sulfures dans l’industrie chimique. Étant plus lourd que l’air, il s’accumule dans les parties basses non ventilées."

Cet été, la préfecture du Cher a demandé à Véolia, qui exploite le site, de trouver une solution pour diminuer la fréquence et l'intensité de ce gaz très toxique pour la santé.

Cinq capteurs ont été installés en dehors du site Véolia, chez des riverains, et le groupe a déjà dépensé 200 000 euros pour réaliser des travaux.
durée de la vidéo: 02 min 57
Saint-Palais (18) : nuisances au H2S ©France 3 Centre-Val de Loire

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement déchets ménagers société