Tombeau de Toutankhamon : une association du Berry déniche un trésor

Publié le
Écrit par Etienne Merle .

L'association Centre de la presse, dans le Cher, a déniché une archive précieuse : le journal britannique du Times du 30 novembre 1922, qui révèle la découverte du tombeau de Toutankhamon.

Ils ont travaillé à la manière des archéologues pour trouver un petit trésor. Pas de tombeau secret ni de squelette enfoui sous la terre ici, mais des archives de presse d'un autre siècle.

À l'occasion du centenaire de la découverte du tombeau de Toutankhamon, les membres de l'association Centre de la presse basée à Maisonnais et au Châtelet, au sud-ouest du Cher ont découvert l'archive du journal britannique le Times du 30 novembre 1922 qui annonce l'extraordinaire découverte par l'égyptologue Howard Carter (et les centaines d'ouvriers égyptiens qui ont travaillé pour lui) 

"Cela fait plusieurs semaines que l'on prépare le centenaire de la découverte du tombeau de Toutankhamon", raconte Pascal Roblin, le président de l'association. "Il y a quatre ou cinq ans, nous avons reçu 80 palettes d'archives de presses de la bibliothèque du parlement de Versailles. Nous avons voulu voir si nous avions des titres de presse qui traitaient cet évènement historique". 

"Le premier évènement culturel à faire l’objet d’une couverture presse mondiale"

Il n'aura fallu que deux jours aux bénévoles pour trouver, dans le million d'archives "presse internationale" en possession de l'association, la Une du Times révélant la découverte du tombeau du plus célèbre des pharaons. "Le journal britannique avait l'exclusivité de ces découvertes. Et ils en ont fait des tartines pendant plusieurs semaines !" s'amuse le président.

Cette découverte est un évènement majeur, tant pour les archéologues que pour les journalistes : "La découverte du tombeau de Toutankhamon est sans nul doute le premier évènement culturel à faire l’objet d’une couverture presse mondiale", note le site du Centre de la presse. 

Au lendemain des révélations du Times, le 1er décembre 1922, le quotidien français, Le Petit Journal, rédige, par exemple, une brève dans sa rubrique "Echo" : "On annonce du Caire que lord Carnarvon et Howard Carter ont fait part de la découverte sensationnelle qu’ils ont faite… ".

Et dans la presse régionale ? "Pour être francs, nous ne sommes pas allés dans les archives de la dépêche du Berry", reconnaît Pascal Roblin, "Mais ce que l'on sait, c'est que cette exclusivité au Time a agacé toute la presse internationale de l'époque, notamment française". 

Un enjeu diplomatique et géopolitique

Car au-delà de la fabuleuse découverte, les enjeux ont largement dépassé le cadre historique. La France, pionnière en matière d'égyptologie a peu goûté de voir les Britanniques réussir un tel coup.

Les Égyptiens s'en sont aussi mêlés, réclamant le droit de disposer de leur patrimoine. "Les journaux locaux saisissent l’occasion du débat pour alimenter la critique envers l’impérialisme britannique. L’exhumation archéologique devient un enjeu politique majeur, notamment porté par la presse arabe qui relaye le désir d’émancipation du peuple égyptien", note le Centre de la presse.  

Des revendications d'autant plus d'actualité à l'époque : le gouvernement britannique avait, quelques semaines plutôt, reconnu l'indépendance de l'Égypte. Et qui reste encore débattues de nos jours. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité