Vierzon : une attaque de chiens fait une dizaine de blessés

Deux chiens en liberté ont attaqué des passants, ce 15 février en fin d'après-midi, dans les rues de Vierzon. 

Deux labradors sont responsables de l'attaque - Photo d'illustration
Deux labradors sont responsables de l'attaque - Photo d'illustration © L'ALSACE/MAXPPP
"C'était une intervention un peu mouvementée, on n'est pas habitués à ce genre de choses" reconnaît le CODIS du Cher auprès de France 3. Ce 15 février, aux environs de 15heures, deux chiens en liberté se sont mis à attaquer des passants, dans plusieurs rues de Vierzon. Le CODIS a pu identifier des labradors, "probablement d'une espèce croisée".

"Nous avons évacué 8 blessés, 6 urgences relatives et deux urgences absolues. Ces personnes présentaient des blessures assez graves, principalement aux bras et aux jambes, de grosses morsures" détaillent les pompiers, leurs hommes sur place décrivant des "mollets arrachés". Deux autres personnes se seraient rendues spontanément à l'hôpital peu après l'attaque, portant à 10 le nombre de victimes dans cette attaque. 
 

Les propriétaires retrouvés


"Les deux chiens ont été pistés par les services de police et ont fini par arriver sur l'autoroute. Les gendarmes de l'autoroute ont réussi à les refouler sur une bretelle d'accès jusqu'à ce que les chiens deviennent agressifs à l'égard des gendarmes qui les ont abattus", a déclaré à l'AFP le procureur de la République de Bourges, Joël Garrigue. 

Les deux propriétaires des chiens ont été identifiés et appartiennent à la même famille.  L'enquête doit permettre de déterminer si les chiens ont échappé à la surveillance des propriétaires de façon involontaire ou s'il y a eu des défauts dans la surveillance des animaux. Selon Joël Garrigue, les enquêteurs devront aussi "comprendre pourquoi ils sont devenus agressifs et [évacuer] l'éventualité d'une maladie, comme la rage", selon M. Garrigue.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers animaux