Confinement 2 : arrêt des principaux championnats de sports collectifs amateurs

Les fédérations, avant même l'annonce de précisions par le premier ministre Jean Castex ce jeudi à 18h30, jettent l'éponge. Les deux sports collectifs majeurs renoncent à organiser leurs compétitions en championnats amateurs.

© Ch. Chapiotin, F3 Centre-Val de Loire

La Fédération Française de Football

La plus importante des fédérations en nombre de licenciés, 2 millions dans l'hexagone et en Outre-Mer (plus de 750 clubs et 88 000 licenciés en Centre-Val de Loire), a publié un communiqué dès la mi-journée.

On peut y lire la déclaration suivante :

La FFF a pris la décision de suspendre l’ensemble des compétitions de Ligues, de Districts, des championnats nationaux du National 3, du National 2, de la D2 féminine, des Coupes de France masculine et féminine, et des championnats nationaux de jeunes (féminins et masculins) jusqu’au mardi 1er décembre.

Ce sont des milliers de rencontres qui seront supprimées sur l'ensemble du territoire français, mais elles ne disparaissent pas des calendriers des différents championnats concernés. La FFF assure que ces matchs seront reportés à des dates ultérieures, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Même décision dans le monde du ballon ovale

La Ligue du Centre de Rugby vient ainsi de transmettre à tous les clubs du Centre-Val de Loire le communiqué du Bureau Fédéral exceptionnel de ce jeudi matin.
Cette réunion a acté deux décisions majeures :En revanche la Fédération Française de Rugby s'octroie un délai de réflexion pour la poursuite éventuelle de l'activité sportive dédiée aux jeunes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société sport