Coronavirus : 26% des Français refuseraient de se faire vacciner, soit 650.000 habitants en région Centre-Val de Loire

Selon un sondage Ifop, plus d’un quart des Français ne se ferait pas vacciner si un vaccin contre le coronavirus était disponible. Cela représenterait 650.000 personnes en région Centre-Val de Loire. Plus inquiétant : 22% des plus de 75 ans le refuseraient.
26% des Français refuseraient de se faire vacciner contre le Covid-19/
26% des Français refuseraient de se faire vacciner contre le Covid-19/ © Angelo Esslinger / Pixabay
Alors que les chercheurs du monde entier ont entamé une course contre la montre pour trouver le plus rapidement possible un vaccin contre le Covid-19 pour enrayer la pandémie, les Français semblent assez défiants face à ce type d'inoculation.

C’est en tout cas ce que montre un sondage Ifop pour le consortium Coconel (Coronavirus et confinement : enquête longitudinale). Ce projet réunit des chercheurs de l’unité mixte de recherche Vitrome, du centre d’investigation clinique Cochin-Pasteur, de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) et de l’observatoire régional de la santé Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Un refus massif des jeunes

A la question "et si un vaccin contre le coronavirus était disponible, vous feriez-vous vacciner ?", 74% ont dit "oui certainement / probablement", et 26% ont à l’inverse répondu "non certainement / probablement".

Si l’on rapporte ces données à la population de la région Centre-Val de Loire, cela représenterait environ 650.000 personnes sur plus de 2,5 millions d’habitants.

D’après les premières analyses publiées sur l’EHESP, ce refus "concerne davantage les 26-35 ans" : 39% d’entre eux déclarent qu’ils refuseraient ce vaccin, comme on peut le voir sur ce graphique.
 

Un chiffre inquiétant pour les plus âgés

Les membres du consortium trouvent par ailleurs ces résultats préoccupants : "dans la mesure où le Covid-19 est plus dangereux pour les plus âgés, il est inquiétant de constater que, pour l’instant, 18% des 66-75 ans et 22% des plus de 75 ans refuseraient le vaccin".
 
Par ailleurs, les femmes sont plus réticentes à se faire vacciner (31%, contre 21% des hommes).

Quant aux catégories socio-professionnelles, environ un tiers des employés et des ouvriers ne voudraient pas non plus de vaccin, contre 16% parmi les cadres et professions intellectuelles supérieures.

29% de vaccinés contre la grippe

L’institut de sondage a également interrogé les sondés pour savoir s’ils se sont faits vacciner contre la grippe lors de cet hiver 2019/2020. Seulement 29% l’ont été. Mais cette vaccination concerne souvent les personnes âgées et fragiles. 

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 012 personnes (504 lors de la première vague d’enquête, 508 lors de la deuxième), représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société personnes âgées region centre-val de loire vaccins - covid-19