Covid-19 : en Centre-Val de Loire, l'épidémie toujours à la hausse

Selon les derniers chiffres publiés par l'Agence régionale de santé ce 3 novembre, la région a connu la pire semaine depuis le déconfinement, avec 43 décès supplémentaires en une semaine dans les établissements de santé. Dans les métropoles orléanaise et tourangelle, le taux d'incidence explose.
Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Guillaume Bonnefont/MaxPPP
C'est un signe que la deuxième vague est bien là : l'Agence régionale de santé du Centre-Val de Loire a augmenté la fréquence de publications de ses bilans Covid-19 depuis deux semaines. Et les chiffres confirment que l'épidémie s'intensifie dans la région, comme partout en France. 

Ainsi, sur la semaine du 26 octobre au 2 novembre, la région a enregistré 43 décès supplémentaires dans ses établissements de santé, dont 7 dans les établissements médico-sociaux (dont les Ehpad). Un triste record depuis le déconfinement. En tout, 41 foyers de contamination ont été détectés dans des Ehpad du Centre-Val de Loire.

Dans les hôpitaux, la situation devient critique dans le Loiret et en Eure-et-Loir, où plus de 80% des lits de réanimation sont occupés par des patients Covid-19. Inquiétude également au CHRU de Tours, où le nombre de cas a été multiplié par deux en deux semaines. Le niveau 4 du plan blanc devrait y être enclenché ce vendredi.
 
Au niveau des contaminations, les nouvelles ne sont pas plus réjouissantes. Ainsi, sur la semaine du 24 au 30 octobre (les derniers jours avant le reconfinement), le taux d'incidence a explosé dans le département du Cher, où il est passé de 277 la semaine précédente à presque 350 pour 100 000 habitants.

Dans les autres départements, la hausse est moins impressionnante.

Taux d'incidence pour 100 000 habitants par département sur la semaine du 24 au 30 octobre :

Cher : 349,90 (+72,60 sur une semaine)
Eure-et-Loir : 245,20 (+31,90)
Indre : 179,10 (+19,30)
Indre-et-Loire : 303,10 (-6,80) (Le taux de positivité des tests y a cependant été multiplié par deux en deux semaines)
Loir-et-Cher : 221,10 (+9,10)
Loiret : 348,10 (+31,10)

Calculés sur une seule journée, le taux d'incidence des métropoles d'Orléans et Tours a aussi fortement augmenté. A Orléans, il était de 262,80 le 25 octobre et de 444,70 ce 2 novembre, soit un test positif sur cinq. A Tours, le taux est passé de 286,80 à 381,10 en une semaine, soit 17% de tests positifs.

Avant que les mesures prises par le gouvernement (le couvre-feu puis le reconfinement) ne portent leurs fruits dans au moins une semaine, la tendance devraient rester à la hausse sur toute la région.

Les autorités rappellent les gestes barrières à respecter pour limiter la propagation du virus :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société region centre-val de loire