3e confinement en Centre-Val de Loire : écoles, transports, allocations, services, tout ce qu'il faut savoir

Lors de son allocution ce mercredi 31 mars, Emmanuel Macron a égrené une série de mesures similaires aux précédents confinements, mais avec des ajustements. Voici les points essentiels à connaître pour vous organiser pendant un mois.

L'attestation -ici numérique- n'est obligatoire que pour les déplacements au-delà d'un rayon de 10 km de votre domicile.
L'attestation -ici numérique- n'est obligatoire que pour les déplacements au-delà d'un rayon de 10 km de votre domicile. © Julie Postollec / France Télévisions

Les règles en vigueur dans les 19 départements en vigilance renforcée seront étendues à tout le territoire métropolitain dès ce samedi soir [3 avril, NDLR] et pour quatre semaines.

Emmanuel Macron

C’est ce qu’a déclaré le chef de l’Etat avant de lister rapidement ces règles :

Allocations versées par la Poste

Sont donc maintenus certains services comme La Poste qui s’engage six jours sur sept à distribuer le courrier et la presse, et à maintenir les services de proximité à domicile : visite du facteur aux personnes âgées, distribution des repas, des médicaments… 

Elle se mobilise par ailleurs pour garder ses bureaux ouverts et assurer le versement des prestations sociales à 1,2 million d’allocataires, à partir du 7 avril prochain.

Vous pourrez donc vous y rendre en journée sans ou avec une attestation, selon les cas de figures. 

Avec ou sans attestation ?

De 6h à 19h, pour tous les déplacements dans un rayon de 10 km - activités physiques et promenade incluses -, vous pouvez vous déplacer sans limite d’heure sans attestation, sous réserve de pouvoir présenter un justificatif de domicile.

Il peut tout simplement s’agir de votre carte d’identité ou de votre passeport si celui-ci comporte votre adresse actuelle. Si l’adresse est caduque sur votre pièce d’identité, vous pouvez vous munir d’une facture (eau, électricité, internet), avis d’imposition ou attestation d’assurance mentionnant la bonne adresse.

Les règles au-delà des 10 km

Au-delà des 10 km, les choses se corsent. Vous pouvez vous déplacer dans votre département de résidence, muni d’une attestation (accessible en version numérique ici) pour les achats dits de première nécessité, les démarches administratives ou juridiques, et les établissements cultuels.

Pour ceux qui résident aux frontières d’un département, une tolérance de 30 km au-delà du département est acceptée.

Enfin, les déplacements sans limite de distance et sans limite d’heure - donc possible pendant le couvre-feu mais toujours avec attestation - concernent :

Les visites en Ehpad ?

Se pose aussi la question suivante : puis-je rendre visite à un proche résidant en Ehpad ? Dans une foire aux questions mise à jour le 23 mars sur le site internet du gouvernement,  il est clairement écrit : "Oui, cela est possible dans le strict respect des protocoles sanitaires des établissements, des mesures barrières et du port du masque."

Ces mesures d'assouplissement interviennent du fait que fin mars, 92% des résidents en Ehpad ont reçu une première injection du vaccin. Il est cependant recommandé de réaliser un test (PCR ou antigénique) avant la visite, et surtout de se renseigner directement auprès de l'Ehpad dans lequel vous souhaitez vous rendre, les règles internes variant d'un établissement à l'autre.

Si la visite est effectivement autorisée en journée, vous avez simplement à cocher la case "motif familial impérieux", sans vous inquiéter de la distance. Vous pouvez d'ailleurs télécharger les attestations dérogatoires ci-dessous :

Attestation de déplacement en journée - 6h à 19h

Attestation de déplacement - Couvre-feu de 19h à 6h

Les transports en commun s'adaptent

Le casse-tête actuel semble surtout concerner la garde des enfants. Le chef de l’Etat a en effet annoncé la fermeture durant trois semaines des crèches, des écoles, des collèges et des lycées à compter du 5 avril. Voici une vidéo récapitulative :

Le nouveau planning pour les écoliers du 6 avril au 3 mai

Les parents doivent donc s’adapter, les transports en commun aussi. Les bus et trams passent eux aussi en période de vacances scolaires. C’est le cas à Orléans à partir du 6 avril, comme l’indique ce tweet :

A Blois, ce sera du lundi 5 avril au dimanche 2 mai 2021. Dans un communiqué est indiqué : "Pendant cette période, les circuits suivants sont donc supprimés : 

Les circuits CHAM reprendront dès le lundi 26 avril 2021." 

Suspension des cars scolaires

La région Centre-Val de Loire a également décidé de suspendre les transports de cars scolaires à compter du mardi 6 avril, jusqu’au 25 avril pour les maternelles et les primaires et jusqu’au 2 mai pour les collèges et les lycées. Quant aux lignes régulières, elles fonctionneront à compter du lundi 5 avril selon les horaires des petites vacances scolaires. 

Concernant les trains régionaux, "le service est adapté à partir du mardi 6 avril mais globalement, 70% des circulations seront assurées en semaine", assure la région.

Si jamais vous aviez prévu de prendre le train pour un voyage d'agrément, vous pouvez en tout cas reporter ce déplacement sans difficulté. La SNCF indique en effet dans un tweet que les billets sont remboursables et échangeables sans frais, jusqu'au 30 avril inclus. 

Transports gratuits pour les soignants et étudiants

En plus de ces changements, les transports Rémi seront gratuits pour les personnels soignants, les pompiers et forces de police. "Cette mesure de gratuité est ainsi mise en place pour leurs déplacements quotidiens et sur présentation d’une carte professionnelle, d’une attestation de l’employeur ou de l’établissement de formation", précise le communiqué de la région.

Les étudiants du Centre-Val de Loire pourront également prendre gratuitement les transports (trains ou cars Rémi) sur leur trajet domicile - études. Sur présentation d’un justificatif de cours ou d'examen, ils pourront se procurer un billet gratuit pour prendre le train ou car ex-TER. Pour les lignes régulières des cars, il suffit de se présenter au conducteur.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
region centre-val de loire confinement : conseils pratiques santé société covid-19 confinement