Dimanche en politique - Centre-Val de Loire

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique - Centre-Val de Loire

Sport : les clubs professionnels ont-ils une place limitée dans la région ?

© MaxPPP
© MaxPPP

Lucie Cecconi débattra avec ses invités des clubs sportifs professionnels dans la région. Qu'est-ce que le statut de club professionnel ? Combien sont-ils ? C'est ce que nous verrons dans cette nouvelle émission de Dimanche en Politique.

Par Lucie Cecconi - Nathan Bréant

Rendez-vous ce dimanche pour un numéro de Dimanche en Politique consacré aux clubs sportifs professionnels dans la région Centre-Val de Loire. Ils représentent une véritable activité économique avec des atouts, des enjeux et des besoins qui leurs sont propres. 

Comment évolue le sport professionnel dans notre région ? Pourquoi de nombreuses structures échouent ? Quelles solutions financières ?

 

Accéder au haut niveau a un prix

La région Centre-Val de Loire comporte des clubs qui présentent des profils distincts. Certains, comme le Tours Volley Ball, côtoient l'excellence de leur championnat depuis des années et témoignent d'une réussite financière et sportive. A l'inverse, on retrouve d'autres clubs en plus grande difficulté. C'est le cas du Fleury Loiret qui a existé au plus haut niveau mais dépose presque le bilan aujourd'hui.

Cette difficulté à se stabiliser dans l'élite s'explique simplement : le manque d'argent. Globalement, les conditions d'accessibilité au monde professionnel sont fixées par le cahier des charges des ligues. On retrouve trois critères importants : un budget encadré, un fonds de réserve et un centre de formation.

 

Etat des lieux à Tours

Nous sommes allés faire l'inventaire des clubs de haut niveau basés à Tours. On s'aperçoit de la présence de disciplines diverses et variées.
Plusieurs disciplines sportives professionnelles sont représentées à Tours. / © F3CVDL
Plusieurs disciplines sportives professionnelles sont représentées à Tours. / © F3CVDL

 

Parmi toutes les disciplines citées, plusieurs clubs connaissent des problèmes financiers qui ont notamment entraîné des rétrogradations sportives pour le rugby, le basket, le football mais aussi le hockey avec l'ASGT qui a déposé le bilan.

 

Les Remparts de Tours, du dépôt de bilan au renouvellement

Ce club tourangeau a connu les succès avec une présence régulière au plu haut niveau, la ligue Magnus puis a fini par disparaître après plusieurs relégations.

Des dettes non résorbées, un déficit financier impossible à combler. L'ASGT finit par déposer le bilan le 17 juillet 2010 avec plus de 320 000 euros de dette. Le club disparaît mais les tourangeaux refusent la fatalité. Quelques mois plus tard, les Remparts apparaissent sur la glace.

Les Remparts de Tours évoluent aujourd'hui en seconde division du championnat national de Hockey sur glace avec un budget de 800 000 euros, pas assez pour exister à l'échelon supérieur. Mais le club se restructure patiemment et avisément.
 

 


Sur le plateau de Dimanche en Politique :
  • Mohamed Moulay : Vice-Président de la Région Centre-Val de Loire délégué aux Sports.
  • Fanck Zucaro : Président du TVB Entreprises.
  • Paul Seignolle : Président de l'ADA Blois Basket.
  • Jérôme Boisseil : enseignant à l'IAE de Tours. Il a rejoint bénévolement la direction commerciale et marketing du Chambray Touraine Handball.


Ne ratez pas l'émission dimanche prochain à partir de 11h25.

A lire aussi

La colére des bénévoles face à la précarité