• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Chartres : elle loue son appartement à une prostituée à son insu via la plateforme Airbnb

Photo d'Illustration. / © S. BOTELLA / Max PPP
Photo d'Illustration. / © S. BOTELLA / Max PPP

Une quinquagénaire a loué son appartement à Chartres à une prostituée chinoise à son insu via la plateforme Airbnb, une enquête est ouverte au sein de la Sûreté départementale.

Par Aurélia Abdelbost

A Chartres, une hôte Airbnb a eu une mauvaise surprise. Pensant louer son appartement via la plateforme à un voyageur quelconque, elle a en fait confié les clés de son appartement à une prostituée. Apparemment une jeune fille Chinoise d’une trentaine d’années, qui parlait très mal le français selon les informations de nos confrères de l'Echo Républicain

"Jamais je n’aurais pensé que cela puisse exister à Chartres. Pendant une semaine, j’ai été proxénète, sans le savoir, malgré moi", a confié la propriétaire de l'appartement au quotidien. 

Une enquête a été ouverte au sein de la sûreté départementale et la propriétaire devrait être entendue dans les jours à venir.

Ce n'est pas un phénomène nouveau et ce n'est pas spécifique à Chartres. Il y a moins de prostituées au bord des routes mais elles n'ont pas disparu, elles sont simplement ailleurs, souligne le commandant Maria, au commissariat de Chartres.

Ce dernier explique que cela s'appelle du proxénétisme hôtelier mais étant donné qu'il s'agit d'une situation particulière et que la propriétaire est de bonne foi, elle ne risque pas de poursuites.

Plusieurs indices ont mis la puce à l'oreille de l'hôte Airbnb. Deux jours après la remise des clés, la propriétaire a reçu un mail anonyme l’avertissant de la présence d’une prostituée dans son appartement, selon son témoignage à l'Echo Républicain. Après avoir déposé une main courante au commissariat de Chartres, la quinquagénaire s'est rendue sur les lieux pour vérifier par elle-même. Elle a alors observé des allées et venues d'hommes, très probablement des clients.

Peu de conseils peuvent être donné pour éviter ce genre de situation si ce n'est la vigilance

 







 

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus