Chartres : La Poste dévoile un nouveau timbre dédié aux vitraillistes

Vendredi 12 et samedi 13 février, la Poste propose la vente en avant-première à Chartres (Eure-et-Loir) d’un nouveau timbre dédié aux vitraillistes, dans la série des métiers d’art initiée en 2016.

Ce nouveau timbre dédié au métier de vitrailliste a été tiré à 700.800 exemplaires, et est vendu 1,50€ l'unité.
Ce nouveau timbre dédié au métier de vitrailliste a été tiré à 700.800 exemplaires, et est vendu 1,50€ l'unité. © Conception : Sandrine Chimbaud / Gravure : Pierre Albuisson / La Poste

Il y avait le graveur sur métal, le facteur d’orgues, l’ébéniste... A partir de ce weekend, il faudra ajouter à cette série de timbres consacrée aux métiers d’art celui de vitrailliste. La Poste met en effet à l’honneur ce savoir-faire qui remonte au Moyen-Âge.

Actuellement, les vitraillistes ou maîtres verriers restaurent des vitraux anciens, notamment des cathédrales et des églises, mais ils peuvent aussi en créer de nouveaux.

Le sujet a été choisi par la Commission des programmes philatéliques, composée d’une vingtaine de personnes désignées en fonction de leur statut ou intérêt pour les sujets philatéliques : postiers, artistes graveurs, représentants des ministères, du monde philatélique, etc.

Prouesse technique

La conception a été confiée à Sandrine Chimbaud, et la gravure à Pierre Albuisson. "A noter que le timbre vitrailliste est une véritable prouesse technique car une dorure galbée est appliquée sur le vitrail, ce qui lui donne un reflet", précise La Poste dans un communiqué de presse.

Pour accueillir la vente en avant-première de cette création les vendredi 12 et samedi 13 février, "Chartres s’est naturellement imposée", comme l'indique le tweet ci-dessus.

Il faut dire que la ville est connue pour sa cathédrale, son "bleu de Chartres" et ses vitraux du XIIIe siècle ; pour ses ateliers de vitraillistes comme Loire, Picol ou Lorin ; pour son Centre international du Vitrail, enfin.

C'est d'ailleurs dans ce lieu que le timbre sera présenté en avant-première, ce vendredi 12 février, en présence de maîtres-verriers chartrains.

700.800 exemplaires

Imprimé à 700.800 exemplaires, il sera vendu à 1,50 € l'unité dans les bureaux de poste à partir du 15 février. Il est également possible de découvrir cette création avec le souvenir philatélique – un produit de prestige vendu aux collectionneurs notamment – publié à 30 000 exemplaires.

Pratique : la vente en avant-première aura lieu à la Plate-forme Courrier La Poste, située 14, rue Chauveau-Lagarde à Chartres, de 9h à 17h30 le vendredi, et de 8h15 à 16h le samedi.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
artisanat art patrimoine culture