Le fabricant de parfums Pacific Création supprime 80 postes

© F3
© F3

L'entreprise de cosmétiques Pacific Création (Chartres) s'apprête à supprimer 80 postes. Des licenciements qui sont la conséquence directe de la fin du contrat qui liait le fabricant de parfums à son principal client la marque Lolita Lempicka.  

Par Ch.L

Pacific Création vient de valider le plan social qu'elle avait mis en oeuvre en décembre 2016. Quatre-vingt salariés vont être licenciés (54 au sein de l'usine de Chartres et 26 au siège à Paris).  

En 2015, le principal client de l'entreprise chartraine, Lolita Lempicka, a dénoncé son contrat. Générant une perte d'activités que Pacific Création n'a jamais réussi à compenser. 

Le chiffre d'affaires est passé de 50 à 39 millions d'euros entre 2013 et 2015, précise Les Echos.fr

Pacific Europe s'est installé à Chartres au début des années 1990. L'entreprise est une filiale du groupe sud-coréen Amore Pacific, numéro un du marché de la beauté en Corée du Sud. 

Au début des années 2000, plus de 15 millions d'euros avaient été investis dans la construction d'une usine neuve de 18.000 m2 à Chartres pour répondre à la demande croissante de la marque Lolita Lempicka. Dont le coréen assurait la fabrication pour le monde entier depuis 1997. 

>> video : réaction de Gilles Laysenne, membre de l'union locale CGT (Chartres - Eure-et-Loir)
Gilles Laysenne, membre de l'union locale CGT (Chartres - Eure-et-Loir)
Gilles Laysenne (CGT Chartres) réagit à l'annonce du licenciement de 80 salariés du fabriquant de cosmétiques Pacific Création - France 3  - D.Le Pape



Sur le même sujet

Les + Lus