Deux hommes retrouvés morts dans une exploitation agricole de Thiville en Eure-et-Loir

Mardi 22 juin, les corps sans vie d’un exploitant agricole et de son salarié sont retrouvés dans une ferme de Thiville, près de Châteaudun en Eure-et-Loir. Ils seraient morts tués par arme à feu.

© Photo d'illustration. Lionel VADAM / MAXPPP

Il faut vite oublier toute cette histoire 

Bruno Jorry, maire de Thiville

Oublier cette terrible découverte, celle des corps de deux agriculteurs, mardi, dans la ferme de Mérainville, à Thiville près de Châteaudun.

Et lorsque l’on évoque la cause de leur mort, par arme à feu, le choc est d’autant plus violent.

« Personne ne comprend ce qui a pu se passé, confit Bruno Jorry, le maire de la commune rurale. Je connaissais très bien les deux hommes, l’un a été mon deuxième adjoint pendant deux mandats, j’ai été à l’école avec le second. Les deux étaient des gens sans histoire ».
 

Le propriétaire de l’exploitation avait 75 ans, son employé, bientôt l’âge de partir à la retraite, et entre les deux, aucune tension connue. « Que ce soit de la famille de l’un ou de l’autre, avec lesquelles je me suis entretenue, c’est l’incompréhension en plus du choc ».

La piste d'un homicide suivi d'un suicide est envisagée mais tant que les autopsies ne sont pas finies, difficile d’affirmer cette hypothèse. Les enquêteurs de la gendermerie poursuivent leur investigations pour dissiper les zones floues autour des circonstances de leurs morts. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie