Les ex-salariés de Valéo exposés à l'amiante au Conseil des Prud'hommes

Les ex-salariés de Valéo exposés à l'amiante au Conseil des Prud'hommes / © F3 Centre-Val de Loire/T.MBaka
Les ex-salariés de Valéo exposés à l'amiante au Conseil des Prud'hommes / © F3 Centre-Val de Loire/T.MBaka

Les ex-salariés de l'usine Valéo de Nogent-le-Rotrou exposés à la poussière d'amiante (Eure-et-Loir) sont au Conseil des Prud'hommes. Ils espèrent obtenir une indemnité au nom du préjudice d'anxiété. 

Par D.Cros

C'est un rendez-vous que les anciens salariés de Valéo attendent depuis longtemps. Alors tôt ce matin, trois bus les ont convoyé de Nogent-le-Rotrou au Conseil des Prud'hommes de Rambouillet.

Tous vivent donc une attente fébrile. 300 salariés poursuivent leur ex-employeur pour avoir été exposés à l'amiante entre 1965 et 1992. Le Conseil va-t-il délibérer, ce mardi, en leur faveur ?

Ils espèrent obtenir une indemnisation au titre du "préjudice d'anxiété". Une indemnité identique à celle déjà obtenue.
Les ex-salariés de Valéo exposés à l'amiante au Conseil des Prud'hommes / © F3 Centre-Val de Loire/T.MBaka
Les ex-salariés de Valéo exposés à l'amiante au Conseil des Prud'hommes / © F3 Centre-Val de Loire/T.MBaka
La décision du Conseil des Prud'hommes de Rambouillet sera rendue le 15 décembre prochain. 

► Reportage de T.MBaka et G.Grichois



Sur le même sujet

Les + Lus