Nogent-le-Rotrou (28) : un médecin de 64 ans retrouvé poignardé dans son cabinet

Un médecin a été retrouvé poignardé à son cabinet à Nogent-le-Rotrou. / © FTV
Un médecin a été retrouvé poignardé à son cabinet à Nogent-le-Rotrou. / © FTV

Un médecin exerçant à Nogent-le-Rotrou a été retrouvé mort, mercredi matin, poignardé d'une trentaine de coups. Son confrère qui venait récupérer des documents à son cabinet a découvert le corps sans vie du généraliste.

Par Clément Massé

Le corps sans vie du Dr Patrick Rousseaux, 64 ans, a été découvert vers 11h15 mercredi matin à son cabinet. 

Son confrère, qui ne consultait pas, a découvert le corps du médecin, baignant dans son sang, en allant chercher des documents à leur cabinet.

Selon Rémi Coutin, procureur de la République de Chartres, "une trentaine de blessures" portées par "arme blanche", "au cou et au visage", ont été relevées, dont certaines ont été fatales.

Pour l'instant, les enquêteurs "ne disposent d'aucune piste quant à l'auteur des faits".
Les enquêteurs, au cabinet médical où un médecin a été retrouvé poignardé. / © FTV
Les enquêteurs, au cabinet médical où un médecin a été retrouvé poignardé. / © FTV

Tué par arme blanche

Une enquête de voisinage a été menée qui n'a pour l'instant rien donné. L'audition de la patientelle du médecin a également débuté.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le médecin aurait été tué en milieu de matinée, sans que l'on ait pour l'instant d'idée précise sur l'arme blanche utilisée, "une petite lame", apparemment.

En l'absence de médecin légiste en Eure-et-Loir, un confrère s'est déplacé d'Angers pour réaliser les premières constatations sur le corps. Le procureur de la République de Chartres a précisé qu'une autopsie devrait être réalisée dès demain sur le corps de la victime à l'institut médico-légal d'Angers.

En fin de soirée, mercredi, les enquêteurs étaient toujours à pied d'oeuvre sur place. 
Les enquêteurs ont travaillé l'après-midi sur les lieux du crime. / © FTV
Les enquêteurs ont travaillé l'après-midi sur les lieux du crime. / © FTV

 

Sur le même sujet

Les + Lus