Quand l'argent manque, comment sauver les animaux de la ferme ? Le chemin de croix de l'arche de Romuald

Stéphanie et Romuald, gérants d'une ferme pédagogique, se battent quotidiennement pour sauver la vie de leurs animaux face aux difficultés financières.

Dans son documentaire, "L’Arche de Romuald", Mike Baudoncq touche là où ça fait mal. Comment rester indifférent face au combat de ce couple qui donne tout ce qu'il a, pour ses animaux. La situation financière de la ferme est si précaire que tout n'est pas encore assez !

Jusqu'où iront-ils ?

La ferme pédagogique

"Ce n'est pas une ferme de production, ici, la production, ce sont des accueils pédagogiques." Une immersion avec les animaux et des explications pour aller au-delà des apparences. Cette petite fille ne verra plus jamais son pull-over en laine avec les mêmes yeux, maintenant qu'elle sait qu'elle le doit à un mouton.

Romuald sait aussi trouver les mots quand il s'agit de donner des règles de sécurité aux enfants, sans les frustrer. L'interdiction de donner de la nourriture aux animaux pour éviter les morsures, se transforme en autorisation de contact et de distribution de caresses.

Ici, on a appris aux animaux à venir nous voir pour ce qu'on est et pas pour ce qu'on a dans les poches ou dans les mains à leur donner à manger.

Romuald

Sensibiliser les enfants et les adultes à la nature et aux animaux pour créer du lien et s'ouvrir sur son environnement. Pas de cartes, de parcours fléchés, ici, vous êtes accompagnés par le fermier.

Chaque accueil à la ferme est unique et sur mesure. Les personnes en situation de handicap sont dans leur élément. Elles reprennent confiance en elles et leurs visages s'illuminent. Romuald a trouvé sa place, il sait pourquoi il est là.

durée de la vidéo : 00h01mn20s
Romuald a trouvé sa place ©France télévisions

Stéphanie et Romuald vivent ce rêve pastoral envié par de nombreux citadins, en quête d'un autre mode de vie, en lien avec la nature. Se réveiller au chant du coq, laisser gambader les chèvres dans sa cour, entendre le bêlement d'un mouton, le hennissement d'un cheval, les braiments d'un âne.

Une véritable arche de quiétude où les animaux de diverses espèces se côtoient au quotidien. Le tableau fait rêver, n'est-ce pas ?

Quand un animal met bas et que le petit pointe sa frimousse, c'est l'apothéose. Une naissance, un cadeau de la vie, qui plus est, quand tout se passe magnifiquement bien. Un événement qui donne des idées et un tout nouveau projet pour développer la ferme : faire du bon fromage de chèvre maison.

Si se lancer dans cette aventure est, en effet, tentant pour se mettre au vert, ne soyez pas trop enthousiastes tout de même. Si la face idyllique existe bien, le côté pile est bien moins réjouissant. La meilleure volonté ne fait pas le poids face aux aberrances administratives et au manque d'appui financier. Pour tenir, il en faut du courage et de l'abnégation pour continuer d'avancer.

La descente aux enfers

Nourrir des animaux et les soigner coûtent cher. L'absence de visite pendant la période Covid a profondément fragilisé les finances de la ferme et le moral de Romuald. Ce lieu de vie, il le conçoit animé de rires et de cris d'enfants et de jeunes gens, heureux d'être là.

La transmission et le partage avec l'autre sont essentiels et donnent une raison fondamentale d'exister pour sa ferme. Des relations privilégiées entre l'homme et l'animal, basées sur le respect, l'éducation et l'amour. Les animaux voient le jour et cela se fête !

durée de la vidéo : 00h02mn07s
Emotion d'une naissance à la ferme ©France télévisions

Mais il y a aussi les jours sombres, où il faut leur dire au revoir. Tout n'est pas rose, et cet accompagnement laisse des traces. Comment ne pas craquer quand un agneau né en bonne santé perd la vie à cause d'une erreur de compteur électrique. Le colostrum conservé au congélateur a dégelé et tourné suite à une coupure de courant qui n'avait pas lieu d'être.

Les années d'avant, c'était très dur. Cette année, c'est affreusement horriblement dur.

Romuald

Chaque animal est un membre de la ferme et chaque membre de la ferme fait partie de la famille. Ils dépendent de l'attention et des soins apportés. Pour maintenir la ferme à flot avant le dernier naufrage, Romuald doit se séparer de ceux qui engendrent les plus lourdes dépenses. 

Le but, ce n'est pas de faire du fric dessus, c'est de délester la ferme d'un animal qui mange beaucoup et qui a besoin de beaucoup de soin et de travail. 

Romuald

À l'approche de l'hiver, il n'y a plus de foin et les caisses sont vides. Se priver de leur présence est un crève-cœur, mais comment faire autrement ?

Vendre pour éviter la boucherie, tant que cela est possible. S'éloigner progressivement des activités liées aux chevaux. Le cheval, cet animal totem, qu'il côtoie depuis si longtemps et avec qui, il a tant partagé. L'atmosphère est lourde, les visages pâles et les silences pesants. Chacun porte sa peine et celle de l'autre. 

Combien de sacrifices faudra-t-il faire encore avant l'arrivée du printemps ? Pourront-ils éviter de mettre la clé sous la porte ou devront-ils se résigner et passer à autre chose ?

L'arche ou le bateau 

Il y a bien ce bateau, en rénovation, pour voguer sur l'eau, pour ne pas couler. Un projet pour aller ailleurs, pour prendre le large. Une arche de Noé qui aurait laissé tous ses animaux à terre avant de reprendre la mer. Stéphanie et Romuald l'envisagent, mais pour l'instant, ils n'ont pas trouvé le bon moment. Ils remettent à plus tard et leur projet recule peu à peu vers l'horizon. Un jour peut-être !

"Il y a plein d'enfants, de familles qui comptent sur nous, et on ne va pas les laisser tomber. Le bateau, ce sera sûrement dans l'après. "

durée de la vidéo : 00h02mn42s
La foi de Romuald ©France télévisions

Romuald garde la foi malgré les moments de découragement, son regard est empreint d'introspection et de bienveillance. Entre le réalisateur et le fermier, des liens se sont créés au fil des saisons. Une relation qui bouleverse l'écran, en touchant la sincérité de l'être, son intégrité et son intimité, avec délicatesse. Les images et les silences parlent sans les mots et ils en disent long.

Stéphanie et Romuald, main dans la main, vivent le moment présent et font face ensemble aux aléas de la vie. Porteurs des mêmes valeurs, ils font au mieux pour maintenir le cap et le sens.

Ils ont bien raison d'y croire !

Un documentaire inédit dans la France en vrai, réalisé par Mike Baudoncq produit par La boîte à songes et France 3 Centre-Val de Loire.

À découvrir ce jeudi 22 février à 23.00 dans la France en vrai sur France 3 Centre-Val de Loire et dès à présent en avant-première sur france.tv.