Retard des trains : UFC-Que choisir se mobilise à Maintenon (28)

Retard des trains : UFC- Que choisir se mobilise à Maintenon (Eure-et-Loir) / © F3
Retard des trains : UFC- Que choisir se mobilise à Maintenon (Eure-et-Loir) / © F3

Depuis fin mai, l'association UFC-Que Choisir invite les usagers à utiliser l'application "Anti-retards" pour dénoncer la dégradation de la ponctualité des trains régionaux. Exemple, ce lundi, en gare de Maintenon où la fédération d'Eure-et-Loir menait une action de sensibilisation. 

Par Ch.L

Deux lignes en région Centre-Val de Loire font partie des douze lignes sujettes à de nombreux retards en France. Elles se trouvent toutes les deux en Eure-et-Loir. La fédération UFC-que choisir départementale a décidé de se mobiliser le lundi 8 juin en gare de Maintenon pour présenter aux usagers l'application gratuite baptisée "Anti-retards". Grâce aux signalements fournis (date, nature et durée de l'incident, motifs)," les usagers pourront contribuer à la création d'un Observatoire indépendant et participatif de la qualité des transports régionaux", explique l'association.  

video : reportage à Maintenon par M.Metaoui et D Le Pape
Intervenant : Didier Eleaume, Vice-président UFC que Choisir (Eure-et-Loir)


Pour une baisse du tarif des abonnements

Quelque 10,3 milliards d'euros ont été consacrés en 2013 aux trains régionaux et les subventions ont atteint l'équivalent, hors investissements, de 7.800 euros par abonné au TER et par an, avance l'organisation. Ces montants élevés sont, selon elle, la conséquence d'une "dérive des coûts d'exploitation de la SNCF, protégée par son monopole".   

Aussi, à quelques mois du renouvellement des conseils régionaux, principaux financeurs des TER, UFC- Que Choisir a lancé la pétition "Payons en fonction de la qualité", "demandant une baisse automatique du tarif des abonnements en cas de retards récurrents sur une ligne".  
 / ©
/ ©

 

Sur le même sujet

Les + Lus