Cet article date de plus de 4 ans

Explication de la répartition des réfugiés en Centre-Val de Loire

Le démantèlement de la "jungle" de Calais se poursuit. Aujourd'hui, on en sait davantage sur la répartition des 580 migrants accueillis au sein des communes de cinq départements de la région Centre-Val de Loire. Le Loiret recevra 120 personnes dans un second temps.
La répartition des 580 réfugiés dans les départements de la région Centre-Val de Loire est connue. 269 personnes ont été évacuées au sein de 12 Centre d'Accueil et d'Orientation (CAO) dans le Cher, l'Eure-et-Loire, l'Indre, l'Indre-et-Loire et le Loir-et-Cher. 
Le Loiret accueillera, quant à lui, environ 120 personnes dans un deuxième temps, dans des CAO dont la mise en place est en train d'être finalisée.
 

Quelle répartition ?


99 personnes dans le Cher : Vierzon (30), Saint-Amand Montrond (15), Bourges (54) ;
51 en Eure-et-Loir : Dreux (25) et Nogent-le-Rotrou (26) ;
34 dans l'Indre : Argenton-sur-Creuse (30) et Châteauroux (4) ;
46 en Indre-et-Loire : Saint-Pierre-des-Corps (46) ;
39 dans le Loir-et-Cher : Blois (39).

L'Etat prend en charge l'intégralité des dépenses, quelles soient liées à l'acheminement, l'accueil, la nourriture et le traitement administratif de tous les dossiers. Il faut savoir que les CAO accueillent en moyenne 28 personnes.

Une situation provisoire


Les personnes accueillies dans la région feront rapidement l'objet d'une évaluation individuelle de leur situation administrative et sociale. "Ils ont vocation à rester deux à trois mois le temps que l'on puisse traiter leur demande", explique Nacer Meddah, Préfet de la région Centre-Val de Loire. Les personnes qui souhaitent obtenir le statut de demandeur d'asile seront redirigés dans des Centres d'accueil de demandeurs d'asiles (CADA) "et les autres auront vocation à quitter le territoire". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration region centre-val de loire politique fusion des régions réforme territoriale