Fête de la science 2019 : Inra, ces odeurs qui nous gouvernent

La souris détermine sa préférence aux odeurs / © F3CVDL NL
La souris détermine sa préférence aux odeurs / © F3CVDL NL

Au village des sciences de Tours, ce week-end, le public pourra rencontrer l'équipe du laboratoire de physiologie de la reproduction qui travaille sur l'interaction entre les odeurs, le cerveau et le comportement.

Par Nathanael Lemaire


Reproduction, fonction parentale et relation sociale, chez les mammifères sont en partie liés à l'odorat.

Des tests olfactifs sur des souris permettent d'étudier la détection des phéromones, les systèmes activés dans le cerveau en présence d'odeurs et les réponses hormonales (comportement).

À l'INRA de Nouzilly (37), 10 personnes se consacrent à cette physiologie du comportement animal.
Des connaissances destinées à être appliquées en agronomie au système d'élevage dans le cadre des missions de l'Institut National de la Recherche Agronomique.
© F3CVDL NL
© F3CVDL NL
Devant un labyrinthe de verre semé d'indices olfactifs, une souris blanche renifle la litière d'un mâle ou d'une femelle pour choisir son parcours sous le regard de Matthieu Keller, directeur de recherche. Il explique :
« Il s'agit en recherche fondamentale de comprendre les mécanismes qui permettent aux animaux de choisir un partenaire sexuel ou montrer une préférence pour un congénère. Pour l'Inra, cela permet d'envisager des méthodes de stimulation de la reproduction avec des indices olfactifs, une méthode qui serait plus douce que l'utilisation d'hormones ».
C'est l'odorat qui guide les pas de la souris / © F3CVDL NL
C'est l'odorat qui guide les pas de la souris / © F3CVDL NL
Anne-charlotte  Trouillet, prépare une thése sur l'organe vomeronasal (un recepteur des odeurs dans le nez).

Elle se passionne pour la recherche fondamentale sur le fonctionnement du cerveau :
« Il s'agit de comprendre comment le cerveau détecte et interprète les odeurs. Chez la plupart des mammifères, le système olfactif contrôle les comportements, mais il reste à découvrir comment les informations olfactives sont interprétées par le cerveau. Cette étude entre dans la meilleure connaissance du cerveau dans tous ses aspects ».
 



Samedi 5 octobre et dimanche 6, l'équipe présente ses recherches et propose des animations autour de l'odorat.

Toutes les manifestations de la Fête de la science

Le centre Inra Val de Loire

 

Interview de Matthieu Keller, directeur de recherche au laboratoire de physiologie de la reproduction et des comportements (Inra-CNRS-Université de Tours, IFCE)

 
 

Interview d'Anne-Charlotte Trouillet, doctorante, sur l'intérêt de cette recherche fondamentale


 

Sur le même sujet

Les + Lus